Vol à l'astuce, "card trapping"… Les arnaques aux guichets automatiques ou DAB sont multiples. Voici différentes techniques ingénieuses utilisées par les malfrats pour tenter de vous dépouiller.
Distributeur de billets : les 5 pièges les plus courants à éviter

Si d’un côté, les distributeurs automatiques de billets se font de plus en plus rares dans le pays, de l’autre, les escroqueries sont toujours de plus en plus nombreuses. En effet, le nombre de guichets automatiques diminue chaque année. Il est passé de 56 000 en 2015 à 50 316 aujourd’hui. 23 000 points de distribution d’espèces chez des commerçants ou des débitants de tabac s’ajoutent cependant à ceux-ci. Selon la Banque de France, ce recul n’a "qu’un impact marginal sur l’accessibilité", car "la diminution du nombre de DAB est concentrée sur les communes les plus peuplées" et "les mieux équipées".

Arnaques aux distributeurs de billets : des techniques simples, mais aussi sophistiquées

En revanche, les disparités régionales sont grandes. Les habitants des zones à faible densité (comme les petits villages de moins de 500 habitants) doivent parfois parcourir plusieurs kilomètres pour retirer du liquide. 600 000 Français sont ainsi à au moins quinze minutes en voiture du distributeur de billet le plus proche. La Creuse, le Lot et l'Yonne font partie des départements les moins équipés, rapporte LCI.

Cela n’empêche pas de voir sans cesse augmenter les délits liés au retrait d’argent. Mémorisation de code PIN, vols de billets, récupération des coordonnées bancaires, vols de cartes… Les procédés de vols au distributeur sont toujours plus sophistiqués.

Découvrez, dans notre diaporama ci-dessus, une liste non-exhaustive des méthodes frauduleuses les plus couramment employées par les escrocs, pour récupérer vos données bancaires et votre argent.

DAB : l’escroquerie à la fausse qualité

1/6
DAB : l’escroquerie à la fausse qualité

L’arnaque à la fausse qualité (ou fausse identité), est grandement utilisée. En prétextant une panne du distributeur, l’escroc, usurpant l’identité d’un technicien, policier ou employé de banque, se présente à vous pour vous "aider". Il vous conseille d’entrer à nouveau votre code PIN ou de lui montrer votre carte, pour la vérifier. C’est ainsi qu’il mémorise les numéros. Par diversion, il tentera ensuite de vous subtiliser votre carte, avant de l’utiliser ailleurs.  

Arnaque DAB : le vol à l’astuce

2/6
Arnaque DAB : le vol à l’astuce

Simple conversation, proposition d’aide, simulation de mésaventure… Très courante, cette méthode du vol à l’astuce, similaire à la fausse qualité, se fonde sur la diversion. L’objectif est de détourner l’attention des victimes pendant qu’elles retirent de l’argent au DAB. Durant ce temps, les escrocs essaient de retenir le code PIN de la carte bancaire tapé par leurs proies. Une nouvelle diversion (objet à terre, contenu d’un porte-monnaie renversé…) permet ensuite aux malfaiteurs de voler les cartes des victimes, avant de prendre la fuite. 

DAB : gare au "card trapping"

3/6
DAB : gare au "card trapping"

Aussi nommée piège à carte, Lebanese Loop ou collet marseillais, la fraude par "card trapping" permet de pirater un automate afin que la carte bancaire y reste bloquée. 

Les malfrats proposent ainsi de venir en aide aux victimes en leur préconisant de retaper le code PIN, afin de débloquer leurs cartes, alors que les banques sont fermées. Après avoir mémorisé les précieux chiffres, ils récupèrent la carte lorsque les victimes repartent bredouilles. Si l’établissement est ouvert et que leurs proies entre pour demander secours, ils débloquent la carte de l’usager. 

DAB : attention au "cash trapping"

4/6
DAB : attention au "cash trapping"

Ce piège à liquidités, variante du collet marseillais, permet de condamner la trappe à billets par le biais d’une petite barre. L’utilisateur pense alors que le distributeur est en panne et part ainsi chercher de l’aide ou quitte les lieux. Le voleur récupère alors le butin, avant de prendre la poudre d’escampette.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.