En Indre-et-Loire, un jeune homme de 24 ans a osé l'impensable. Il a déposé sur son compte courant une liasse de billets de 50 000, issue d'un Monopoly. Étonnamment, son agence l'a crédité de 900 euros !
IllustrationIstock

Une histoire invraisemblable. Après un pari, Bastien, un jeune homme de 24 ans, décide de déposer une liasse de billets de 50 000 d’un Monopoly au sein d’une enveloppe, dans l’agence du Crédit Agricole de l'Ile-Bouchard, en Indre-et-Loire. Certes, la monnaie de ce célèbre jeu n’a aucune valeur réelle, et n’est pas acceptée par la Banque de France. Pourtant, étonnamment, son compte en banque est crédité de 900 euros, quelques heures après son dépôt, rapporte La Nouvelle République.

Le plaisantin s’est alors empressé de retirer la totalité de la somme afin de la dépenser rapidement.

Compte bloqué

L’arnaque n’aura toutefois pas duré longtemps. Lors d’une nouvelle demande de retrait auprès du Crédit Agricole, Bastien s’est vu refuser l’opération. La direction de l'agence bancaire de l'Ile-Bouchard, qui a par ailleurs convoqué le jeune homme, a décidé de porter plainte pour escroquerie.

Bastien a ainsi été convoqué devant le tribunal de grande instance de Tours.

"Un gros délire entre potes"

Interrogé par le président du tribunal, il s'est expliqué :

"C’était un gros délire entre potes. Je n’ai voulu arnaquer personne".

Le jeune homme, contraint de rembourser la somme à la banque, a fini par s’y résoudre il y a quelques jours. Il a également promis qu'il ne recommencerait plus.

Il n’a toutefois pas échappé à une condamnation : il écope en effet d’un mois de prison avec sursis et de 70 heures de travaux d’intérêt général.

Si ces faits insolites peuvent faire sourire, d’autres pourraient vous faire enrager. Car si vous déposez des faux billets sans le savoir sur votre compte bancaire, ceux-ci vous seront refusés.

Ces quelques astuces qui suivent vous aideront à les reconnaître.

Vidéo : Distributeur de billets : attention à cette technique de piratage !