Compte bancaire : les erreurs à ne plus reproduireIllustrationIstock
Phishing, faux conseiller… On vous alerte régulièrement sur les modes opératoires employés par les escrocs pour accéder à vos coordonnées bancaires et vous soutirer de l'argent directement sur votre compte. Quelles sont les précautions à prendre et les erreurs à éviter ? On vous explique.
Sommaire

Les arnaqueurs ne cessent de renouveler leurs techniques pour vous piéger. Certains s'attaquent même directement à votre compte bancaire et un grand nombre de Français sont victimes de ces escroqueries. Parmi les méthodes les plus utilisées, on retrouve le phishing. Pour rappel, i l s'agit d'une arnaque qui consiste à vous envoyer un mail ou un SMS vous invitant à cliquer sur un lien ou vous demander de renvoyer vos coordonnées bancaires en réponse. 

Selon l'Insee, en 2019, 42,5% des Français témoignent avoir reçu un message frauduleux Entre 2018 et 2019, 49,5% de personnes disent avoir été victimes ou exposées à ces techniques en France. Plus encore, 47,7% d’entre eux ont subi ces fraudes plus de trois fois. Sur cette même période, 71,8% ont effectué un signalement auprès d’institutions traquant ces usurpations d’identité.

Les fraudes par carte bancaire en forte hausse

Selon le rapport annuel 2021 de l'Observatoire de la sécurité des moyens de paiement de la Banque de France, 34 % des fraudes se font par carte bancaire. Plus encore, "la fraude aux transactions scripturales s'est élevée à 1,242 milliards d'euros, en hausse de 8,5%" par rapport à 2020, précise l'étude. 

Un des canaux de paiement les plus vulnérables est celui du paiement par carte bancaire sur Internet. Juste derrière lui, on retrouve  le chèque puis le paiement par carte sans contact par téléphoneLe virement instantané arrive alors en quatrième position. Il serait donc facile pour les arnaqueurs d'obtenir nos données à travers nos paiements en ligne. Alors, quelles sont les bonnes habitudes à adopter pour éviter tous les types d'arnaques ? Quels sont les gestes à bannir ? 

L'authentification forte : un moyen efficace pour lutter contre les fraudes

Pour lutter contre les fraudes, un des premiers points à mettre en place est l'authentification forte ou double authentification. En effet, la plupart des banques françaises proposent désormais aux clients d'installer ce système pour les transaction en ligne. Cela fonctionne même pour les virements que vous souhaitez envoyer depuis votre compte. Certaines banques incitent à ajouter un mot de passe ou même une empreinte digitale. 

Vidéo du jour

Pour mettre en place cette authentification, il suffit de vous rendre sur votre compte en ligne dans la rubrique en lien avec la sécurité. Vous pourrez alors ajouter un mot de passe spécifique. A chaque opération en ligne, le site vous redirige vers une page mise en place par votre banque. Celle-ci vous demande alors de vous authentifier avec votre mot de passe ainsi qu'un code envoyé par SMS. La Banque postale et BNP Paribas appliquent cette méthode. 

D'autres réflexes peuvent être adoptés pour éviter les fraudes. 

Les bons réflexes à prendre et les mauvais à abandonner 

Pour prévenir les fraudes, vous pouvez également vous rendre sur le site de votre banque qui signale généralement les arnaques en cours et donne des conseils à adopter. Si vous pensez également être victime d'un appel d'un faux conseiller, commencez par appeler le vôtre pour vérifier l'identité de ce dernier. 

Par ailleurs, d'autres erreurs fréquentes sont à abandonner. Si vous avez l'habitude d'enregistrer vos coordonnées bancaires sur les sites marchands, retirez-les dès maintenant. En effet, ce système facilite les usurpations d'identité ainsi que le vol de vos données. Cela fonctionne aussi pour les RIB envoyés à vos proches. Si vous avez déjà envoyé ce type de messages, pensez à les supprimer directement après sa réception par votre contact.

De manière générale, ne communiquez jamais ces données ni sur des sites, ni par mail ou SMS. 

Cuisiner c'est aussi dépenser davantage d'énergie. Fort heureusement, une astuce permet de limiter votre consommation