Entre Nantes et Rennes, de nombreux automobilistes ont été surpris par un radar qui flash même lorsque la vitesse limite est respectée. Récapitulatif.

Un radar automatique sème la panique chez les automobilistes de Loire-Atlantique depuis le début 2020. L’appareil situé sur la RN137 entre Nantes et Rennes, ne cesse de flasher des conducteurs qui ne sont pourtant pas en excès de vitesse. 

Le gouvernement a initié en juin 2019, l’installation de centaines de nouveaux radars automatiques sur les bords de nos routes. Le site spécialisé, Radars-auto.com, en dénombre actuellement 400 à travers la France. Mais ce chiffre devrait évoluer, sachant que l'éxecutif entend faire poser 1200 unités pour la fin 2020. 

A terme, le pouvoir souhaite répondre aux objectifs fixés par le comité interministériel de la sécurité routière du 2 octobre 2015, à savoir, faire passer le nombre de morts en voiture sous la barre des 2000 annuels. 

Problème technique 

Le dispositif ne semble pas, pour l’instant, fonctionner parfaitement. A Héric (Loire-Atlantique, Pays de la Loire), entre Nantes et Rennes, l’un des engins rencontre certains problèmes. "C’était mercredi 29 janvier en fin d’après-midi. J’étais à 112 km/h au régulateur donc ça devait passer tranquillement. Je n’ai d’ailleurs encore reçu aucune contravention", explique une automobiliste au journal L'Eclaireur, un hebdomadaire local repris par le portail Actu.fr

La Préfecture de Loire-Atlantique confirme qu’il s’agit bien d’un problème technique concernant l’appareil : "Le radar ETD 2 F 12558 sur la RN137 à Héric, vandalisé le 18 novembre 2019, est défectueux. Sa réparation et sa remise en production sont en cours", explique-t-elle, avant de préciser que c’est bien "le paramétrage est [qui est] en cours, ce qui peut expliquer pourquoi il flashe alors que la vitesse maximale n’est pas dépassée". 

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.