Actualisé annuellement, le barème de retraits de points détermine le coût de chaque infraction au code de la route. Planet revient pour vous sur les évolutions de 2020.
Excès de vitesse, alcool au volant… Combien vous coûtent ces infractions avec le nouveau barème ?IllustrationIstock

Barème 2020 : les infractions à 1 point

Dura lex sed, sed lex. Une locution susceptible de s’appliquer à tout le domaine juridique français. Le code de la route n’y fait évidemment pas exception. Cette année encore, le coût en points des infractions commises par les automobilistes, les camionneurs et autres motards a été réactualisé, indique le site spécialisé Legipermis. En 2020, donc, quatre entorses pourraient vous coûter un point.

  • C’est le cas du chevauchement d’une ligne continue - qui diffère du franchissement de cette dernière. Une telle infraction s’accompagne d’une amende forfaitaire de 135 euros ou minorée de 90 euros. Si elle est majorée, elle peut atteindre jusqu’à 375 euros. La contravention dressée par les services de possible appartient alors à la quatrième classe.
  • Le maintien des feux de route, s’il n’est pas justifié, est également puni par la perte d’un point sur le permis de conduire. La sanction s’accompagne elle aussi d’une amende forfaitaire, dont le montant est fixé à 135 euros, ou minorée à 90 euros. Ne gardez pas vos feux de route si vous pensez qu’ils sont susceptibles de gêner d’autres conducteurs.
  • Par ailleurs, à moto, le non-respect du port des gants obligatoires peut entraîner la perte d’un points. Il s’agit cette fois d’une contravention de troisième classe, qui engendre une amende forfaitaire de 68 euros ou minorée de 45 euros, soit le prix d’une paire de gants norme CE.
  • Enfin, tout excès de vitesse inférieur à 20 km/h est puni par le retrait d’un point de permis. Toutefois, le tarif de l’amende et la classe de l’infraction varie selon les circonstances : hors agglomération, l’amende forfaitaire est de 68 euros et peut grimper jusqu’à 450 euros au maximum. Il s’agit alors d’une infraction de classe 3. Dans le cas contraire, si la faute est commise en ville ou sur une route limitée à 50 km/h, le barème oscille entre 90 euros et 750 euros maximum, pour une classe 4.

D’autres infractions n’engendrent pas nécessairement de perte de point mais sont sanctionnés par des contraventions. Le défaut de carte grise lors d’un contrôle est puni, par exemple, de 135 euros d’amende forfaitaire mais peut monter jusqu’à 375 euros tandis que le refus d'acquittement du péage s’établit entre 22 et 35 euros. Des délits, plus graves, peuvent coûter jusqu’à 15 000 euros. C’est le cas de la conduite sans permis. Sans assurance automobile, il faudra payer jusqu’à 3 750 euros.

Gonfler votre vélo, voiture, moto, ballon en quelques minutes !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.