Ecouter l'article :

Vous avez prévu de refaire votre carte grise ? Ne passez pas par ces sites. Certains escrocs cherchent à dérober vos informations… et à vous voler.
Méfiez-vous de cette nouvelle arnaque à la carte grise !Istock

Automobilistes et autres routiers, soyez vigilants ! On cherche en effet à vous voler, rapporte l'UFC-Que Choisir. En effet, de nombreux sites frauduleux voient désormais le jour dans le seul but d'arnaquer les usagers de la route qui souhaiteraient faire de nouveau immatriculer leur véhicule. Nombre d'entre eux réclament des frais "d'assistance en ligne", de "tâches administratives" ou de "traitement du dossier" aux internautes qui font appellent à leurs services, résume Capital. Ce qui d'apparence, au moins, peut sembler normal.

C'est pourtant loin d'être le cas.

N'oubliez pas, ainsi que le rappellent nos confrères, que ces démarches sont normalement gratuites. Il suffit de se rendre sur le site officiel de l'Agence nationale des titres sécurisés (ANTS, accessible depuis ce lien : www.ants.gouv.fr). Dès lors, tous les autres sites demandant à être payés pour la réalisation de telles démarches relèvent de l'arnaque. Mais la fraude ne s'arrête pourtant pas là !

Problème de réception, mensonges & fraudes… les problèmes de l'arnaque à la carte grise

Au final, une majorité considérable de ces sites n'accordent que peu d'importance aux obligations décidées par la loi. Pour certains d'entre eux, ils ne précisent pas les mentions légales tandis que d'autres n'hésitent tout simplement pas à se faire passer pour un site officiel.

Pire encore, le certificat d'immatriculation tarde régulièrement à arriver, en dépit des promesses de la plupart des plateformes. Enfin, certains utilisateurs ont décidé de se tourner vers l'association après de graves problèmes relatifs au remboursement des frais engagés...

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.