Auto : tout ce qui change sur la route en novembre
Automobilistes, attention, les règles ont changé pour vous depuis lundi ! Heure d'hiver en voiture, équipements... Voici tout ce qui s'applique dès maintenant sur la route.

De nouvelles règles pour le reste de l'année. Comme à chaque début de mois, novembre a été marqué par de nouvelles règles en ce qui concerne notamment les distributeurs de billets, la revalorisation des complémentaires retraite ou encore le gel des prix du gaz. Si ces mesures concernent une grande majorité de Français, elles ne sont pas les seules à s'appliquer depuis ce début de semaine. De nombreuses choses ont aussi changé pour les automobilistes avec le début du mois et il est important de le savoir avant de prendre la route. 

Auto : faux démarrage pour une des nouvelles mesures

Une mesure en particulier, annoncée de longue date, devait être lancée en grande pompe cette semaine : l'invisibilité des contrôles routiers sur les GPS, comme Waze ou Coyote. Si vous êtes un habitué de ces systèmes, vous les entendez sûrement sonner régulièrement sur votre trajet, pour vous signaler la présence de policiers dans le secteur. Contrôles de vitesse, d'alcoolémie... Des automobilistes préviennent les autres pour ne pas qu'ils se fassent piéger à leur tour. Cette solidarité exaspère fortement les forces de l'ordre, car l'effet de surprise retombe comme un soufflet lorsque les conducteurs les aperçoivent. 

Bonne nouvelle pour ceux qui comptent sur ces mouchards, le dispositif n'est pas prêt cette semaine, explique Le Parisien. Citée par le quotidien francilien, une source au sein du ministère explique que "juridiquement, ce texte est applicable dès lundi, même si la partie technique n'est pas encore prête". Au contraire, auprès du journal, le patron de Coyote affirme : "Nous, en tant qu'opérateur, on est prêt (...) C'est du côté du ministère de l'Intérieur que cela coince. On n'a toujours pas reçu de leur part de cahier des charges technique (...) Donc pour l'instant c'est au point mort". Si cette mesure a besoin d'un petit temps d'adaptation, elle est officiellement active depuis lundi. D'autres, au contraire, sont déjà bien en place. Alors qu'est-ce qui change pour vous sur la route en ce mois de novembre ? Découvrez-le dans le diaporama ci-dessus..

Pneus neige, chaînes... Il faut équiper sa voiture

1/5
Pneus neige, chaînes... Il faut équiper sa voiture

Depuis lundi, si vous vivez dans une des communes concernées, vous devez obligatoirement équiper votre voiture de pneus neige ou de chaînes et ce jusqu'au 31 mars 2022. La règle s'applique également aux automobilistes qui sont en transit dans les territoires concernés.

Loi Montagne : pas encore de contravention

2/5
Loi Montagne : pas encore de contravention

Bonne nouvelle en ce mois de novembre, cette obligation liée à la Loi Montagne II ne conduira pas à une amende pour les automobilistes qui ne la respecteront pas. Vous disposez donc d'un petit temps d'adaptation.

Heure d'hiver : prudence sur la route

3/5
Heure d'hiver : prudence sur la route

L'heure d'hiver s'est installée dans la nuit du 30 au 31 octobre. Prudence donc sur la route car, comme l'explique Caradisiac, "chaque année la sécurité routière constate que cela entraîne une hausse de la mortalité". Soyez encore plus attentifs aux piétons et cyclistes, usagers fragiles, qui sont encore moins visibles dès que la nuit tombe.

Carburant : fin de la hausse des prix ?

4/5
Carburant : fin de la hausse des prix ?

Après la baisse de la fin du mois d'octobre, faut-il s'attendre à la même chose en novembre ? Comme l'explique BFMTV, les prix du SP95 et du Gazole ont connu une légère hausse ces derniers jours, de 1,1 centime pour le premier et 0,4 centime pour le second.

Voir la suite du diaporama

GPS : les contrôles ne seront plus signalés

5/5
GPS : les contrôles ne seront plus signalés

La mesure ne date pas d'hier mais elle est entrée en vigueur lundi 1er novembre : certains contrôles routiers ne pourront plus être signalés sur les applications de guidage, comme Waze ou Coyote. Les contrôles de vitesse pourront toujours être signalés, mais plus ceux concernant des dépistages d'alcool, de stupéfiants, de lutte contre le terrorisme ou lors des alertes enlèvement.