INTERVIEW. Garanties et clauses inutiles, exclusion, délai de carence… Il est souvent difficile de déchiffrer le vocabulaire spécifique de l'assurance qui reste, pour bon nombre de Français, un marché opaque. Que ce soit par manque de compréhension ou par non lecture des conditions, peu osent remettre en cause les propositions. Amina Walter, directrice déléguée de LeLynx énumère les points sur lesquels il faut être vigilant.
Assurances : ces petits détails sur lesquels vous vous faites toujours avoirIllustrationIstock

Pour ne pas se sentir berné, mieux vaut que vos contrats d’assurance soient bien épluchés. En effet, en plus de la hausse moyenne des factures de 1 à 2% en 2020, selon un bilan mené par le comparateur Lelynx.fr, vous pourriez également subir les effets liés au manque de transparence du marché. Si vous ne prenez pas le temps de lire et de décortiquer l’ensemble des conditions générales de vos différents contrats d’assurance, vous risquez de tomber dans de nombreux pièges, que voici.

Assurances : gare aux doublons et aux garanties inutiles

Eplucher, trier, dresser un état des lieux, supprimer ce qui doit l’être. Telle est la marche à suivre pour ne pas accumuler les doublons. En effet, certaines garanties sont déjà comprises dans celles offertes par un autre contrat d’assurance ou votre carte bancaire (responsabilité civile, assurance mobile, perte ou vol de clés…). En éliminant ces micro-produits pour lesquels vous êtes couvert plusieurs fois, vous pourrez gagner de l’argent. Faire le point est donc primordial.

Ainsi, si vous envisagez par exemple de changer de mobile ou de tablette numérique, avant de souscrire un nouveau contrat contre la casse ou le vol, contactez votre assureur. Il vous indiquera si vous êtes déjà protégé.

Par ailleurs, nombreux sont les Français à être assurés pour des garanties dont ils n’ont pas besoin. Un bilan complet est donc nécessaire pour réévaluer vos contrats. Vous avez un doute sur une clause ? Demandez des précisions afin d’en évaluer les nécessités. Gardez en tête que parmi les propositions que peuvent vous faire les conseillers ou courtiers en assurance, certaines sont objectivées sur des ventes. N’hésitez donc pas à les remettre en cause : "pourquoi cette offre me serait-elle plus avantageuse qu’une autre, que va-t-elle m’apporter de plus, couvre-t-elle vraiment mes besoins principaux… ?"

"Afin de vous aider à faire les bons choix, nous décortiquons quotidiennement pour vous les offres, les prix et les garanties. Notre objectif est de les rendre plus clairs", indique Amina Walter, directrice générale déléguée du comparateur LeLynx.fr.

Un travail en amont est en effet effectué, avant qu’un nouveau partenaire soit intégré dans la base de données. "Il est étudié pendant 6 à 12 semaine s, afin que nous puissions comparer ses propositions en fonction des autres : frais de dossier, clauses, délai de carence, etc.", ajoute-t-elle.

C’est justement sur ces petits détails, que votre attention doit être portée.

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Vidéo : Assurances : les factures vont s'alourdir en 2020

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.