Vous avez été victime d'un vol ou d'un cambriolage ? Certains faux pas pourraient pousser votre assureur à ne pas vous indemniser comme il le faut. Fabien Soccio, porte-parole du site meilleurtaux.com, nous liste ces pièges dans lesquels vous ne devez surtout pas tomber.
Assurance vol et cambriolage : ces pièges qui pourraient vous sucrer votre remboursementIllustrationIstock

Courir après l'assurance après avoir été cambriolé ou volé n'est jamais très agréable.  Cela peut devenir un véritable parcours du combattant, surtout si vous ne disposez pas de tous les éléments nécessaires pour prouver votre préjudice. Pour cette raison, Planet a interrogé Fabien Soccio, porte-parole du site meilleurtaux.com. Ce spécialiste en assurance nous livre quelques conditions à respecter si vous voulez être dûment remboursé en cas de vol ou de cambriolage. 

Le premier conseil est très simple : en cas de vol, il faut vous déclarer auprès de l'assurance dans les 72 heures. L'objectif ? Que votre assureur ait le moins de choses possibles à vous reprocher. Pour cela, il faut naturellement respecter tous les systèmes de sécurité mis en place dans votre logement. "Votre contrat d'assurance peut exiger que vous ayez une serrure à cinq points, que vous ayez des volets roulants…", résume Fabien Soccio. Ainsi, quand vous quittez votre lieu de résidence, prenez soin de baisser vos volets, de fermer la porte, activer les alarmes et les caméras le cas échéant... S'il vous arrive malheur et que vous n'avez pas respecter cette clause, "l'assurance peut diminuer votre remboursement en prétextant que vous avez manquez de vigilance".

Assurance : vérifiez les exclusions prévues par votre contrat

En outre, prenez gare à respecter les exclusions prévues par votre contrat. "L'une des plus fréquentes est l'absence de votre domicile pendant plus de 90 jours consécutifs", explique le porte-parole. Dans de nombreux contrats, votre résidence principale ne doit pas être inoccupée plus longtemps que cette période. Si vous partez plus longtemps et qu'il y a eu cambriolage, votre assureur peut décider de ne plus vous indemniser, ou de le faire à moindre coût. Avant de partir, prenez soin de vérifier les absences autorisées, de prévenir votre assurance et d'établir des garanties nécessaires si vous prévoyez de vous absenter très longtemps. 

Toujours en cas d'absence, gare à vous si vous emportez objets de valeur et bijoux en voyageant...

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.