Après avoir perdu 46 fois au tirage de l'EuroMillions, un homme a décidé d'attaquer la Française des Jeux devant les tribunaux. Selon ce dernier, l'organisme ne réserverait pas le même traitement à tous les participants. Explications.
EuroMillions : un joueur dénonce l’inégalité des chances entre les joueursAFP

De nombreux citoyens en rêvent probablement : empocher un jour le pactole de l'EuroMillions. Pour cela, ils sont nombreux à tenter régulièrement leur chance. Si la probabilité de trouver les bons numéros demeure minces, tous les participants ont en théorie la même possibilité de gagner

Pourtant, un joueur régulier a décidé d'attaquer la Française des Jeux "pour perte de chance". Capital révèle en exclusivité cette affaire hors du commun. L'homme aurait pris cette décision après avoir perdu à 46 reprises au tirage de l'EuroMillions. Ce dernier dit avoir "constaté une irrégularité dans l'attribution des codes My Million, ce jeu annexe qui garantit à l'un des participants d'empocher un million d'euros à chaque tirage", rapporte le magazine économique. 

Afin de réparer le préjudice, cet habitué réclame  à la célèbre société la somme de 4,6 millions d'euros. Le problème se situerait en fait dans un traitement différent entre les joueurs validant une grille individuelle et ceux utilisant une grille combinaison.  Comme l'explique Capital, "le code My Million est attribué de manière arbitraire par la FDJ, dans une série alphanumérique de 2 lettres comprise entre AA et ZZ, suivie de 7 numéros. 

Tirage de l'EuroMillions : l'égalité de chance entre les joueurs est-elle vraiment respectée ?

Cependant, le joueur aurait fait une étrange découverte. "Mon client a remarqué que lorsqu'il jouait des combinaisons, on lui attribuait systématiquement un code My Million situé dans l'intervalle VV et ZZ", rapporte ainsi son avocat, Matthieu Escande, auprès de nos confrères. Les joueurs optant pour une grille individuelle hériteraient de l'autre côté d'un "numéro EuroMillions compris entre AA et VV". 

Cette différence de traitement étonne Matthieu Escande. "Mon client pense que sa façon de jouer l'empêche de gagner. Ce système peut donner l'impression qu'il y a deux sacs pour le tirage mais qu'on ne pioche que dans un seul", explique-t-il dans les colonnes du magazine d'actualités. Pour résumer, le plaignant sous-entendrait que les joueurs remplissant une grille combinaison seraient défavorisés par rapport aux personnes validant des grilles individuelles. 

La Française des Jeux démonte, elle, cet argumentaire. Pour se défendre, l'organisme répond notamment que "l'attribution des codes My Million respecte l'égalité des chances entre les joueurs puisque le tirage au sort est fait de manière aléatoire entre l'ensemble des codes ayant été attribués". 

A la proche de la retraite ? Faites le point de votre situation avec nos formateurs

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.