Le président de la République entretient d'étranges amitiés, parfois assez contradictoire avec la ligne politique qu'il a défendu. Certains y voient d'ailleurs de véritables messages... subliminaux.
Zemmour, de Villiers... Les étranges amitiés du président de la RépubliqueAFP

"Je voudrais rendre hommage à l'élégance du geste", affirmait Eric Zemmour, récemment agressé dans les rues de Paris, après avoir été contacté par le président de la République lui-même. Ce dernier avait souhaité lui faire part de son soutien avant, a raconté le polémiste, de s'engager dans un "long" débat téléphonique. "On s'est rendu compte que nos désaccords étaient profonds et qu'il fallait un peu de temps pour les élucider donc nous avons parlé longtemps", a-t-il expliqué sur le plateau de Face à l'info, dont Paris Match reprend les informations.

Eric Zemmour n'est pas la seule figure politique de la droite hors les murs à avoir droit aux petites affections d'Emmanuel Macron. Plus récemment encore, en plein contexte de crise sanitaire, le chef de l'Etat a, semble-t-il, décidé d'accorder un passe-droit à un autre de ses amis. Il s'agit cette fois, indique Libération, de Philippe de Villiers. Samedi 15 août 2020, alors que les rassemblements de plus de 5 000 personnes sont formellement interdits partout dans l'Hexagone, le Puy-du-Fou a néanmoins accueilli 9 000 individus. 

"Une décision polémique", commente le quotidien, "qui fait suite à un traitement de faveur accordé au parc d'attraction par le président".

S'il est difficile d'affirmer qu'Emmanuel Macron et Eric Zemmour entretiennent une relation amicale de longue date, le fait est que celle qui lie le chef de l'Etat à l'ancien député n'est un secret pour personne. Depuis des années déjà, le locataire de l'Elysée s'affiche à ses côtés, tant et si bien qu'ils sont aujourd'hui considérés "proches", rappelle encore le titre de presse.

Les amitiés d'Emmanuel Macron sont elles sincères ?

"Dans les deux cas, il est difficile de ne pas y voir une proximité politique, qui prend probablement le pas sur la proximité personnelle", nuance d'entrée de jeu Christophe Bouillaud, enseignant-chercheur en sciences-politiques à l'Institut d'Etudes Politique (IEP, Sciences-Po) de Grenoble, politologue. "Cela ne veut pas dire qu'Emmanuel Macron n'apprécie pas réellement ces deux individus - ce qui serait déjà lourd de sens - mais le fait de rendre public une conversation téléphonique initialement privée n'est pas anodin. En caressant ainsi Eric Zemmour du poil, c'est son électorat que le président cherche à atteindre", poursuit le chercheur.

Le polémiste lui-même n'est d'ailleurs pas dupe : "Je suis et je fus journaliste politique, donc je vois les arrières pensées politique, mais il y a une élégance qu'il faut reconnaître", a-t-il lancé à Christine Kelly à ce sujet.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.