Alors qu'Edouard Philippe a estimé mardi qu'il était encore trop tôt pour se prononcer sur les vacances d'été, le secrétaire d'Etat en charge du Tourisme vient de faire des annonces sur ce que les Français pourraient faire ou non pendant la saison estivale 2020.
Vacances d’été : le gouvernement précise sa copieIstock

Pourrez-vous partir à l’étranger cet été ? Aurez-vous le droit de séjourner en France à plusieurs centaines de kilomètres de votre domicile ? Très attendu, le discours prononcé mardi par Edouard Philippe à l’Assemblée nationale n’a pas permis de répondre à ces questions qui taraudent de nombreux Français. Le Premier ministre a en effet estimé qu’il était encore trop tôt pour que le gouvernement se prononce sur ce sujet et annoncé que des décisions seraient prises prochainement et présentées le 2 juin. Une position quelque peu décevante pour tous ceux qui souhaitent programmer leurs congés d’été.

Mais mercredi, le secrétaire d’Etat en charge du Tourisme a fait des déclarations qui précisent un peu plus la copie du gouvernement sur ce point. Interrogé à l’Assemblée nationale, Jean-Baptiste Lemoyne a d’abord tenu à rappeler que "le tourisme ne pourra reprendre que de façon concentrique, dans un premier temps, avec une clientèle d'ultra-proximité et on le voit, avec un certain nombre de sites qui vont pouvoir rouvrir". En effet, et comme annoncé mardi, "les petits musées, certains sites naturels, parcs et jardins dans les départements qui seront 'verts', où le virus ne circule pas de façon active" seront autorisés à rouvrir leurs portes. De quoi permettre aux Français de "souffler" après des semaines de confinement, a estimé le secrétaire d’Etat qui a également annoncé que le gouvernement planchait actuellement sur "des mesures permettant de renforcer les chèques-vacances, de faciliter le déplacement de tous".

Concernant les déplacements, Jean-Baptiste Lemoyne a tenu à donner le ton…

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.