Pour limiter la propagation de la Covid-19, un couvre-feu de 21h à 6h va être mis en place dès samedi 17 octobre en Ile-de-France et dans 8 autres métropoles. Les personnes ayant déjà réservé leurs billets de train, d'avion ou un covoiturage en soirée pour les vacances devront-elles annuler ? Le point.
Vacances de la Toussaint : devrez-vous partir avant 21h ?IllustrationIstock
Sommaire

Les mesures ont de nouveau été durcies. Les données épidémiologiques n’étant pas bonnes, les métropoles placées en zone d’alerte maximale vont devoir se plier à un couvre-feu, durant au moins quatre semaines. C’est ce qu’a annoncé Emmanuel Macron ce mercredi 14 octobre 2020 lors de son allocution télévisuelle.

A partir de samedi 17 octobre à minuit, les habitants d’Ile-de-France et de huit autres métropoles ne pourront plus sortir entre 21h et 6h. Les villes concernées sont : Paris (et sa région), Lille, Grenoble, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Toulouse et Saint-Etienne.

"Cela signifie qu’à 21h00, chacun devra être chez soi, et que, sauf exception, tous les lieux, commerces ou services recevant du public seront fermés", a déclaré Jean Castex sur Twitter ce jeudi 15 octobre.

Couvre-feu : certains établissements pourront rester ouverts

La violation du couvre-feu entraînera des amendes de 135 euros. Si des dérogations seront accordées aux actifs qui "rentrent du travail après 21 h, ou qui travaillent de nuit", "il n'y aura pas de restrictions des transports", a précisé le chef de l’Etat.

Certains établissements comme les hôtels, les restaurants assurant de la livraison à domicile ou encore les hôpitaux pourront aussi rester ouverts.

Pour ne pas entraver les vacances de la Toussaint, les déplacements entre les régions restent autorisés. Qu’en est-il toutefois des horaires de départs et/ou de retours ? Les personnes ayant par exemple déjà réservé leurs billets de train ou d’avion après 21h pour les vacances de la Toussaint pourront-elles les utiliser ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.