A partir de samedi 17 octobre 2020, de 21 h à 6 h, les habitants d'Ile-de-France et de 8 autres métropoles ne pourront plus sortir. La situation reste toutefois "préoccupante", dans une autre ville…
Couvre-feu : la prochaine ville qui pourrait être concernéeAFP

Les citadins privés de sorties nocturnes. Pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, Emmanuel Macron a annoncé, lors de son allocution du mercredi 14 octobre 2020, la mise en place d’un couvre-feu. La région Ile-de-France et huit métropoles sont concernées. Il s’agit de Lille, Grenoble, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Toulouse et Saint-Etienne.

A partir de ce samedi 17 octobre, il sera donc interdit de sortir de 21 h à 6 h dans ces grandes villes, durant au moins quatre semaines.

En cas de non-respect de cette mesure, des amendes de 135 euros seront dressées. Des dérogations seront toutefois accordées pour les actifs qui "rentrent du travail après 21 h, ou qui travaillent de nuit", a précisé le président de la République. En revanche, "il n'y aura pas de restrictions des transports" durant le couvre-feu.

Afin de laisser les Français partir en vacances de la Toussaint, les déplacements entre les régions ne seront par ailleurs pas réduits.

Une autre ville craint également un couvre-feu…

Couvre-feu : la ville de Nantes se prépare "à tous les scénarios"

Comme l’a indiqué Johanna Rolland, maire (PS) de Nantes à Ouest France, la situation sanitaire dans la ville est "préoccupante". "Nantes n’est pas concernée par les décisions de l’Etat ce mercredi soir", mais "nous nous préparons à tous les scénarios."

Elle en appelle ainsi à la responsabilité de tous : "Portons le masque et respectons les gestes barrières."

La maire n’est pas la seule à s’inquiéter. Les organisations syndicales pensent également que la métropole va passer en état d’urgence absolu et donc bientôt en couvre-feu.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Vidéo : Retraite : les conséquences du Covid-19 sur 2021

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.