Ce jeudi 28 avril est diffusée "Une mère parfaite", la nouvelle minisérie avec Julie Gayet sur TF1. Une fiction portée par l'actrice qui incarne une mère de famille prête à tout pour sauver sa fille mêlée à un meurtre. Voici ce qu'il faut savoir.
Une mère parfaite (TF1) : les indiscrétions autour de la série avec Julie Gayet©TF1/Quad DramaCapture vidéo
Sommaire

Une mère parfaite : une série tirée d’un roman inspirée de faits réels

La disparition de Jean-Paul Belmondo avait bouleversé sa diffusion. Ce jeudi 28 avril est diffusée Une mère parfaite, la nouvelle série à découvrir dès 21h10 sur vos écrans. Une minifiction scindée en quatre épisodes de 52 minutes chacun, écrite par Carole Noble et Thomas Boullé, réalisé par Fred Garson, qui va vous accompagner durant deux soirées. Avant de découvrir les premières images, Planet vous dévoile des indiscrétions sur cette série.

À l’origine de cette fiction franco-allemande, Une mère parfaite est une adaptation du roman The Perfect Mother écrit par l’auteure américaine Nina Darnton en 2014. L’ouvrage même s’inspire librement d’un fait divers, comme l’indique nos confrères belges de la RTBF : celui de l’affaire Amanda Knox. C’est en novembre 2007 que le corps de Meredith Kercher, une Londonienne venue étudier à l'université de Pérouse en Italie lors d’un échange Erasmus, est retrouvé sans vie dans son appartement. Sa colocataire américaine Amanda Knox est à l’époque accusée du meurtre et emprisonnée pendant 4 ans, avant d’être acquittée par la Cour suprême de cassation en 2015.

View this post on Instagram

Une affaire médiatique dont s’inspire l’œuvre de l’auteure américaine, et donc la série française qui tourne autour d’un autre drame. Au cœur de la minisérie portée par Julie Gayet, la comédienne joue le rôle d’Hélène Berg, une mère de famille vivant à Berlin qui apprend un soir par téléphone que sa fille Anya, étudiante à Paris, est suspectée du meurtre d’un riche héritier. Laissant son mari et leur fils outre-Rhin, elle se rend auprès de sa fille aînée pour la sortir de cette histoire, épaulée de Vincent Duc (Tomer Sisley), un avocat qui a été son amour de jeunesse par le passé.

Alors que l’investigation suit son cours, Hélène se rend compte que sa fille ne lui aurait pas confié toute la vérité sur cette histoire. Entre suspense et rebondissements, l’héroïne jouée par Julie Gayet semble prête à tout pour sauver sa fille malgré les circonstances. "Mon personnage va jusqu’au bout et, en même temps, il y a une limite. Il faut bien sûr être là pour son enfant s’il a commis une grosse bêtise, mais il existe des règles et des lois, donc ce n’est pas 'quoi qu’il en coûte'", s’explique la star engagée pour la cause des femmes dans Télé 7 Jours.

Pour lui donner la réplique, Julie Gayet s’est illustrée face à une jeune comédienne peu connue du grand public, qui pourrait bien vous surprendre dans son interprétation.

Une mère parfaite : qui est Eden Ducourant, l'héroïne phare de la fiction ?

View this post on Instagram

Dans la fiction Une mère parfaite sur TF1, Eden Ducourant incarne Anya, la fille de Julie Gayet et Andreas Pietschmann. Si son visage est familier, la comédienne de 25 ans a déjà plusieurs projets télés à son actif. Révélée en 2008 dans un épisode d’Alice Nevers sur TF1, elle a joué dans les séries notables comme Braquo, Les Ombres rouges et Pour Sarah, où elle donnait la réplique à Clément Remiens.

Côté cinéma, Eden Ducourant a été à l’affiche des comédies Bis (2015) de Dominique Farrugia, Camping 3 (2016) ou encore le dramatique film Les Chatouilles (2018). En parallèle, l’actrice a fait des apparitions dans les clips Balance ton quoi de la chanteuse Angèle et #RegardeMoiBien, une campagne en faveur de La Fondation des Femmes.

Interrogée dans Le Parisien, la jeune actrice explique qu’elle est motivée pour "prendre part à des projets qui font réfléchir, qui ouvrent le dialogue", comme la série Une mère parfaite, mettant en avant la place de la femme au centre de l’intrigue. Pour autant, elle estime avoir dû faire face à quelques déceptions durant sa carrière. "Après avoir tourné dans Pour Sarah, je devais faire une série pour une autre chaîne. On m’a finalement dit que j’étais une héroïne TF1, et je n’ai pas eu le rôle", déclare-t-elle à nos confrères.

Une mère parfaite : Julie Gayet évoque son tournage avec Tomer Sisley

View this post on Instagram

La série Une mère parfaite a été tournée du 16 au 18 septembre 2020 à Berlin et du 21 septembre au 30 novembre à Paris, comme l’indique Media+. Une période particulière en pleine pandémie durant laquelle le tournage se passait pendant le deuxième confinement. "Il a fallu faire des tests et rester très vigilants. Nous avons surtout eu la chance de pouvoir continuer à travailler, contrairement à nos camarades de théâtre", se souvient Julie Gayet auprès de Télé 7 Jours.

Cette expérience a été aussi l’occasion pour la compagne de François Hollande de perfectionner son allemand (jouant quelques scènes dans la langue de Goethe, NDLR) avec Tomer Sisley en personne, lui-même bilingue et né à Berlin. "Nous sommes assez proches. Cela m’a fait extrêmement plaisir de le retrouver. Notre complicité naturelle nous a aussi permis de gagner beaucoup de temps sur le tournage", confie son amie et partenaire à l’Actors Studio.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.