INTERVIEW. Jeune artiste bordelais, Chien noir fait partie des révélations nommées aux Victoires de la musique 2022. En attendant de découvrir son univers musical le 11 février sur France 2, le chanteur nous glisse quelques confidences avant la soirée.
Chien Noir nommé aux Victoires de la Musique : "C’est grandiose et vertigineux"© Superette/YouTube
Sommaire

De Jean Grillet à Chien noir : ses débuts et influences musicales

Sa voix pourrait cacher une certaine timidité. Quand les premières notes de musique retentissent, Chien noir se mue en raconteur d’histoires. Si son nom d’artiste vous interpelle, ce choix n’est pas dû au hasard. Planet vous dévoile ses secrets.

Né dans la campagne bordelaise en 1986, Jean Grillet baigne dans la musique dès son plus jeune âge. "J’ai commencé très tôt à l’âge de six ans avec ma mère parce qu’elle s’était mise au piano", nous explique l'artiste. S’exerçant sur le piano de sa grand-mère, il prend, en exemple, sa maman en jouant à ses côtés. "Elle m’a inscrit pour prendre des cours dans une école de musique", ajoute le musicien.

Voir cette publication sur Instagram

Des touches du piano, Jean Grillet peaufine ses doigts sur les cordes d’une guitare à l’adolescence. À la maison, le mélomane est attiré par plusieurs influences musicales en allant "du classique au rock en passant par la musique cubaine". Son premier coup de cœur : un disque de gospel. "Je devais avoir 6-7 ans et je l’écoutais en boucle, je rendais fou ma fratrie", rigole l’artiste en évoquant ses souvenirs. Tandis que sa sœur préférait le morceau Sunday Bloody Sunday du groupe irlandais U2, sa mère écoutait religieusement Leonard Cohen alors que son père s’évadait en écoutant du jazz.

Puis, c’est un album du groupe cubain Buena Vista Social Club qui va être "un élément fondateur" dans l’éveil musical du chanteur.

"Histoires vraies" : les secrets de son premier EP

Multi-instrumentiste et chansonnier, Chien noir pose ses maux sur le papier et s’inspire de son vécu pour composer ses premiers morceaux. "La musique a toujours été pour moi une façon de m’exprimer", assure le trentenaire pour Planet. Travaillant sans relâche sur ses projets musicaux, le chanteur signe chez le label Naïve Records en juin 2020.

Quelle importance... C'est le titre de son premier single, paru la même année, qu’il a écrit avec Mark Daumail (du groupe Cocoon). Puis, en octobre 2020, l’artiste révèle sa Lumière bleue comme deuxième titre avant de dévoiler son Histoire vraie à travers un beau piano-voix dans un troisième opus. Après avoir défendu ses morceaux lors de plusieurs concerts, comme aux Chantiers des Francofolies, il publie ses Histoires vraies dans son premier EP en mai 2021.

Un minialbum de six chansons que l’on pourrait comparer à une métaphore, comme "une sorte de sac dans lequel j’ai mis tout ce qui traînait sur la table", nous raconte le Bordelais. Il y chante son enfance, sa famille ou encore ses histoires d’amour à travers des titres comme Drôle de vie, La nuit le vent (en duo avec Hollysiz) et Qu’est-ce que tu fais dans le noir ?

Voir cette publication sur Instagram

Sa première nomination aux Victoires de la musique

Voir cette publication sur Instagram

Alors que Chien noir a accompagné au piano Bénabar en studio et composé pour Vanessa Paradis, c’est pourtant son talent d’interprète qui a été salué avec une nomination aux Victoires de la musique 2022, le 11 vendredi février sur France 2. En lice pour le prix de la Révélation masculine face à Myd et Terrenoire, le chanteur reconnaît avoir été surpris de cette reconnaissance de la profession.

"Sur le coup je n’en revenais pas. C’est grandiose et vertigineux", confie l’auteur-compositeur-interprète à Planet. "Ça m'a permis de me dire que j’ai le droit de faire ça, je peux le faire, et ça m’a donné envie de me battre, d’être plus fort". Si l’artiste refuse l’idée de compétition, la soirée musicale animée par Olivier Minne et Laury Thilleman sera l’occasion pour lui de "partager une histoire avec le public", témoignant ainsi son excitation avant la cérémonie. "C’est formidable, je le prends avec beaucoup de bonheur. Je ferai en sorte de m’amuser le plus possible".

Avant de savoir s'il sera la Révélation masculine aux Victoires, Chien noir nous dévoile quelques indiscrétions sur la prestation qu’il réserve au public et téléspectateurs à la Seine musicale. "On va essayer de faire quelque chose qui me ressemble, c'est-à-dire quelque chose d’assez sobre et intime, de très beau et très émouvant", confie-t-il avant d'ironiser. "Je me demande si je vais peut-être me mettre à pleurer sur scène devant 3 millions de téléspectateurs. Si l'on peut éviter, ça serait tout aussi bien".

Entouré de son équipe et de ses proches, Chien noir jouera le temps d’une soirée la cour des grands, côtoyant des vedettes de la variété, de la pop et du rap. Des stars comme le président d’honneur Stromae, Clara Luciani, ou encore Angèle et Orelsan. Deux artistes qui comptent pour le chanteur. "J’admire beaucoup les gens qui bossent, ça se voit que ce sont des bosseurs". De l’émotion aux rencontres artistiques, Chien noir espère vivre une soirée mémorable. Peu importe le résultat… L’esprit sera à la fête !

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.