Le président de la République a décidé de changer d'approche. Il va peut-être falloir s'attendre à quelques cadeaux.
Pourquoi Emmanuel Macron devrait-être beaucoup plus gentil avec vousAFP

Tous, sans exception, doivent remplir une "feuille de résultat". Le président de la République presse de plus en plus les ministres, qu'il veut voir plus actifs, plus présents et surtout plus productifs, rapporte Le Parisien… Sans jamais lui voler la vedette ! Le tout est, en effet, de pouvoir multiplier de son côté les annonces susceptibles de toucher le coeur (politique) des Françaises et des Français. De se reconstituer, somme toute, un véritable capital politique. 

Une opération délicate, compte tenue de l'utilisation passée qu'à pu en faire le chef de l'Etat, ainsi que le soulignait Jean-Marc Dumontet, l'un de ses soutiens historiques, dans les colonnes du Point. "Quitte à bousculer encore davantage les passions françaises, quitte à user son capital politique à court terme, Emmanuel Macron a pourtant décidé dès les premières semaines de son quinquennat de transgresser un des symboles français les plus forts, que la droite malgré ses rodomontades n'a jamais aboli : l'impôt sur la fortune", se félicitait-il déjà en octobre 2017.

Depuis, d'autres situations complexes ont continué d'affaiblir le chef de l'Etat. Difficile de ne pas repenser à la crise sanitaire et à sa gestion contestée, certes, mais il ne faudrait pas non plus oublier les deux crises sociales qu'il lui aura fallu affronter : les Gilets jaunes et la mobilisation anti-réforme des retraites. De quoi inquiéter le locataire de l'Elysée ? Visiblement.

Les bonnes nouvelles arrivent

De fait, si Emmanuel Macron souhaite davantage de résultats, c'est bien pour pouvoir les présenter aux Françaises et aux Français. C'est sur cela que repose désormais toute sa nouvelle stratégie et il a déjà commencé a fait savoir le quotidien régional. Le congé paternité - ou plus exactement son extension - constitue la première bonne nouvelle d'une série potentiellement longue…

"Une campagne est lancée", résume simplement un "conseiller influent" de l'Elysée, contacté par Le Parisien. Une campagne qui ne sera pas sans impact sur les finances des Français, à l'évidence.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.