Cette Française a eu la mauvaise idée de se filmer nue sur un pont sacré, en Inde. Elle encourt trois ans de prison.
Nue sur un pont sacré, une femme s'excuseIllustrationIstock

Elle encourt trois ans de prison. Une Française de 27 ans a récemment été arrêtée en Inde… pour s'être filmée nue dans le nord du pays. Plus important, peut-être, elle l'a fait sur le pont de Lakshman Jhula, dans la ville de Rishikesh, dans le nord de l'Etat hindou, rapporte BFMTV. Problème ? Il s'agit d'un lieu sacré et le geste de la presque-trentenaire a été perçu comme un véritable blasphème.

Après la diffusion de la vidéo, elle a donc été placée en détention le jeudi 27 août 2020 et son téléphone, à partir duquel les images ont été uploadées a été confisqué.

"Elle nous a dit qu'elle vendait des colliers de perle en ligne, et que la vidéo était destinée à promouvoir son entreprise", a expliqué à l'AFP R.K Saklani, le chef du commissariat où elle a été emmenée. Il poursuit : "Peut-être qu'en France ces choses ne sont pas considérées comme discutables. Mais Rishikesh est un endroit sacré et le Lakshman Jhula est le lieu où Ram, son frère Lakshman et sa femme Sita [des dieux hindous, ndlr] ont traversé le Gange".

"Je n'ai pas pris conscience des spécificités culturelles"

La Française a finalement tenu à s'excuser. A l'AFP, résume BFMTV, elle dit n'avoir "pas pris conscience des spécificités culturelles". Toutefois, explique-t-elle, son geste n'est pas dénué d'un certain militantisme.

"J'ai choisi de me dénuder partiellement sur le Lakshman Jhula car à chaque fois que j'ai traversé ce pont je me suis sentie harcelée… Mes soeurs indiennes et mes camarades randonneuses ont sûrement ressenti la même chose", déclare-t-elle encore, non sans insister : il s'agit d'un geste de solidarité envers "les femmes indiennes opprimées".

Ce qui ne l'empêche pas de s'excuser. "Je suis désolé d'avoir heurté la communauté locale", poursuit-elle encore.

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.