Plusieurs dizaines de milliers d'individus sont fichés S, en France. Comment ce statut bouleverse-t-il leur vie au quotidien ? Certains perçoivent-ils encore des allocations ? Les réponses.
Mais au fait, à quoi ressemble la vie d'un fiché S ?Istock

Ils étaient environ 20 000 en 2016, à en croire les informations du Monde. Parmi eux, un peu moins de 12 000 individus étaient identifiés pour lien avec l'islamisme radical ; quoique tous ne résidaient pas nécessairement au sein de l'Hexagone au moment de cette analyse. Mais de qui parle-t-on, au juste ? Des fichés S, dont ne faisait d'ailleurs pas parti Abdoullakh Anzorov, le tueur de Samuel Paty

La "communauté du renseignement" démentait à l'époque les chiffres du quotidien de référence et évoquait plutôt le nombre de 5 000 personnes. Pourtant, le ministère de l'Intérieur n'hésitait pas à reconnaître que ce montant était probablement sous-évalué. Au lendemain d'un nouvel attentat particulièrement barbare, c'est un sujet important, qui soulève bien des questions. Outre la surveillance qu'il entraîne, le statut de fiché S empêche-t-il un potentiel terroriste en devenir de se lancer dans un projet meurtrier ? Sur certains plans - financiers comme judiciaires, par exemple - être fiché a potentiellement moins d'impact qu'on pourrait le croire.

Les fichés S ont-ils droit aux allocations et autres minima sociaux ?

D'après Valeurs Actuelles, hebdomadaire rangé à droite, "quasiment tous les terroristes islamistes qui ont frappé la France depuis 2012 ont perçu des aides sociales". En 2016, après une série d'attentats tous plus brutaux que les autres - le Bataclan constituant peut-être le sinistre sommet de ces assauts - le titre de presse publiait une enquête exclusive sur la question. Leur postulat est simple : "notre modèle social, censé protéger et réinsérer les plus faibles, a été dévoyé par les terroristes islamistes et par certains de leurs proches", insistent-ils d'entrée de jeu.

Comparez les Mutuelles séniors et économisez toute l'année !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.