Exclu : découvrez « La paix », une nouvelle qui devrait parler à beaucoup de femmes

« La paix »

Bah oui, j’ai quarante ans. J’ai quarante ans et je l’aime, je l’aime depuis le premier jour, depuis sa trentaine, ses premiers cheveux blancs, nos projets de voyages, nos voyages, nos retours et notre toit. Bah oui, j’ai quarante ans, les ovaires en faillite et les hormones à quelques années de la retraite. J’ai quarante ans, pas d’enfants, un grand cœur et des envies de boire un coup. Putain, j’ai quarante ans, et des amis parents, des parents qui insistent, un entourage qui me questionne, tape sa montre, me dit qu’il est bientôt trop tard et que les grossesses tardives, c’est dangereux. Ça tombe bien, tardive ou pas tardive, je ne veux pas d’enfants, je n’en ai jamais voulu. Mais voilà, ils me fatiguent tous. J’ai quarante ans, je fais l’amour et j’y pense. Je pense à eux, leurs phrases à la con, leur façon de me demander « c’est pour quand ? » et ce cap dont ils me rabâchent l’existence. Ils me répètent de faire attention à l’heure, à...Lire la suite sur ELLE.fr

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !