La fin de l'année approche et amène avec elle un certain nombre de coups de pouce financiers. Y êtes-vous éligible ?
A quelles aides aurez-vous finalement droit en décembre ?

Il faudra bien financer les cadeaux de Noël ! D’autant plus, rappelle 20 Minutes sur son site, que le budget des Françaises et Français est en hausse cette année. La situation sanitaire étant ce qu’elle est, nombre d’entre eux espèrent en effet profiter davantage des fêtes de fin d’années : ils sont donc prêts à dépenser jusqu’à 257 euros en moyenne, contre 249 euros l’année précédente. C’est précisément pourquoi ils attendent avec impatience les généreuses soldes du Black Friday, notent encore nos confrères sur la base d’une étude réalisée par Kantar pour eBay et initialement relayée dans les colonnes de BFMTV.

Près d’un tiers des pères et mères Noël (36% de la population sondée) juge en effet "important" de profiter du vendredi noir pour réaliser les principaux achats en vue des fêtes. Après tout, c’est l’occasion d’économiser potentiellement beaucoup à un moment où les portefeuilles se contractent de plus en plus. 

Car, l'inflation ne cesse de progresser, mois après mois (+2,8% en novembre 2021). Afin d'éviter la grogne sociale et en vue de la présidentielle 2022, le gouvernement a donc pris un certain nombre de mesures, pour maintenir le pouvoir d'achat des Français. Les personnes concernées, pourraient, au total, obtenir jusqu'à 2450 euros de primes, à condition d'avoir un employeur généreux, rappelle BFMTV.

Noël : comment faire quelques économies sur les cadeaux ?

Pour les autres, il existe une série d’astuces permettant d’économiser sur les périodes de fêtes de fin d’année, observe Cosmopolitan sur son site. Ainsi, pensez à :

  • faire votre shopping de Noël sur internet
  • commencer tôt
  • faire bon usage de vos cartes de fidélité & traquez les codes promos
  • penser aux achats d’occasion/brocante
  • n’en faites pas trop 

Pour vous aider à passer de belles fêtes de fin d'année, sans trop vous priver, des aides exceptionnelles sont attribuées, sous conditions. Voici la liste de ces dispositifs bien utiles dans notre diaporama ci-dessous. Pourrez-vous tous les cumuler ?

1 - Indemnité inflation

1/6
1 - Indemnité inflation

En tout et pour tout, 38 millions de personnes sont éligibles à l’indemnité inflation. Celle-ci a finalement été approuvée par le gouvernement et sera donc versée dans le courant du mois de décembre aux :

  • salariés et travailleurs non salariés
  • demandeurs d’emploi
  • personnes en préretraite ou en retraite
  • étudiants boursiers ou bénéficiaires d’aides au logement
  • jeunes engagés dans un parcours d’accompagnement vers l’emploi
  • bénéficiaires de minima sociaux

Son montant total est de 100 euros. En janvier, un autre pan de la population y aura également droit, rappelle le site demarchesadministratives.fr.

2 - Prime de Noël

2/6
2 - Prime de Noël

Tous les ans, depuis 1998, les ménages modestes perçoivent la prime de Noël. Elle doit être renouvelée en 2021 et sera normalement versée aux alentours du 15 décembre. Elle est adressée aux Françaises et aux Français qui, en novembre ou en décembre, percevaient le RSA, l’Allocation équivalent retraite, l’Allocation de solidarité spécifique ou la prime forfaitaire pour reprise d’activité.

Son montant total est de 152,45 euros pour l’essentiel des bénéficiaires. Seuls les individus au RSA voient la somme changer en fonction de leur situation familiale. Elle peut alors monter jusqu’à 442,10 euros pour un couple avec quatre âmes à charge.

3 - Le bonus sur le chèque énergie

3/6
3 - Le bonus sur le chèque énergie

En décembre, 5,8 millions de Français toucheront aussi une aide 100 euros pour les aider à régler leurs factures d’électricité, de chauffage, de gaz, ainsi que de fioul domestique. Cet argent peut également être investi dans des travaux de rénovation énergétique. Il s’agit d’un bonus sur le chèque énergie, que ces mêmes ménages ont d’ores et déjà reçu. Il n’y a pas de démarche à engager.

4 - La prime Macron

4/6
4 - La prime Macron

Certains salariés pourraient également percevoir la prime Macron. Ce dispositif, mis en place en 2018 par l’exécutif en réponse au mouvement social des "gilets jaunes" concerne théoriquement tous les salariés dont les revenus du travail représentent moins que trois le Smic. Par conséquent, y est éligible tout travailleur percevant moins de 4 768,41 euros brut mensuels. Cependant, son versement est laissé à la discrétion des employeurs…

Elle est plafonnée à 1 000 euros pour les entreprises n’ayant pas mis en place d’accord d’intéressement et à 2 000 pour celles de moins de 50 salariés.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.