S'il ne connaissait pas Victorine, Ludovic Bertin vivait à seulement quelques minutes de la famille Dartois. Une des sœurs de la jeune fille est persuadée d'avoir été en classe avec l'un des frères du suspect.
Affaire Victorine : domicile, école... La proximité géographique de Ludovic BertinAFP

Ils ne croient pas à ses explications. Les parents, le frère et les deux soeurs de Victorine Dartois sont, selon leur avocate, soulagés qu’un homme ait été interpellé après le meurtre de la jeune fille. Ludovic Bertin, 25 ans, a été interpellé mardi 13 octobre par les forces de l’ordre, après le témoignage d’un de ses proches. Lors d’une conférence de presse jeudi 15 octobre, le procureur de la République de Grenoble, ainsi que son adjoint, ont annoncé sa mise en examen pour enlèvement, séquestration et meurtre précédé d’une tentative de viol. S’il nie ce dernier point, ses explications n’ont pas convaincu ni le parquet ni la famille Dartois.

Affaire Victorine : le sombre passé de Ludovic Bertin

Ils ont sept ans d’écart et a priori aucun point commun, alors comment Victorine a-t-elle croisé la route de son meurtrier présumé ? Les enquêteurs ont eu la réponse à cette question lors de la garde à vue de Ludovic Bertin. A 25 ans, l’homme est père de famille depuis quelques mois et marié depuis trois ans. S’il est décrit comme "normal" par certains de ses proches, il a en réalité un passé plus sombre, avec plusieurs condamnations à son actif alors qu’il était mineur.

Comme l’explique Le Dauphiné Libéré, il a été condamné, par le passé, pour vol, destruction et port d’armes avant l’âge de 18 ans, puis pour car-jackings et même des casses. Délits routiers, violences… La liste est longue, jusqu’au port d’un bracelet électronique pendant plusieurs mois. Pour une de ses proches, citée par le quotidien régional, il essayait "de tourner la page de son passé de petit caïd de quartier" et "avait tout pour réussir".

Victorine était à l’opposé de cette vie. Décrite comme très croyante, gentille, serviable, douce et joyeuse, elle était étudiante en BTS et vivait toujours chez ses parents à Villefontaine. Benjamine d’une fratrie de quatre, elle avait un frère et une sœur plus âgés, une sœur plus jeune qu’elle. Pourtant, un seul kilomètre séparait Ludovic Bertin de sa victime.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.