Ecouter l'article :

Dans des extraits révélés par Le Monde de "La Familia Grande", Camille Kouchner révèle que son beau-père, le politologue de 70 ans, l'aurait menacé de se suicider par téléphone pour éviter la révélation du présumé inceste sur son frère jumeau.
Accusé d'inceste, Olivier Duhamel aurait menacé de se suicider AFP

Dans son livre qui paraîtra ce jeudi 7 janvier, Camille Kouchner fait des terribles révélations sur son beau-père, le politologue Olivier Duhamel. Elle l'accuse en effet d'avoir abusé sexuellement de son frère jumeau alors qu'il était âgé de 14 ans, il y a plus de 20 ans. Dans des extraits révélés par Le Monde, et relayés par Gala, l’avocate de 45 ans révèle également qu'Olivier Duhamel l'aurait menacé de mettre fin à ses jours pour empêcher la révélation du scandale.

"Je vais t’expliquer, à toi qui professes sur les ondes, toi qui fais don de tes analyses aux étudiants et pavanes sur les plateaux télés. Je vais t’expliquer que tu aurais pu, au moins, t’excuser. Prendre conscience et t’inquiéter. Je vais te rappeler que, au lieu de ça, tu m’as menacée. Message sur mon répondeur : 'Je vais me suicider'", écrit Camille Kouchner dans son livre. Après ces révélations l'accusant d'inceste, Olivier Duhamel a annoncé qu'il quittait l'ensemble de ses fonctions, dont celle de président de la Fondation nationale des sciences politiques, "étant l’objet d’attaques personnelles".

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris

Des révélations suivies très rapidement d'effet puisqu'une enquête a été ouverte par le parquet de Paris dès ce mardi 5 janvier. Selon le procureur de la République de Paris Rémy Heitz, l'enquête concerne des chefs de "viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur un mineur de 15 ans" et "viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité".

Camille Kouchner a reçu le soutien public de son père, Bernard Kouchner. "Un lourd secret qui pesait sur nous depuis trop longtemps a été heureusement levé", a réagi ce lundi 4 janvier l'ancien ministre, dans un communiqué transmis par son avocate, Maryline Lugosi, et relayé par Le Parisien. "J'admire le courage de ma fille Camille", y assure-t-il. Selon les extraits du livre de sa fille, on apprend qu'il a été mis au courant des abus sexuels supposés au début des années 2010 et qu'il aurait alors voulu "péter la gueule" d'Olivier Duhamel. C'est sa fille Camille qui l'en aurait alors dissuadé pour respecter le souhait de son frère de "ne pas en parler". Alexandre Kouchner, le demi-frère de Camille et "Victor", a également salué "leur courage" et soutenu leur "choix de briser le silence" sur Twitter.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.