L'ancien ministre de la Santé aurait voulu "péter la gueule" d'Olivier Duhamel quand il a appris que le politologue aurait abusé sexuellement de son fils. C'est sa fille Camille qui l'aurait convaincu de ne pas intervenir.
 Olivier Duhamel accusé d'inceste : Bernard Kouchner a voulu lui "péter la gueule"AFP

C'est un lourd secret que Camille et "Victor" Kouchner ont gardé durant des années."Je ne pouvais plus me taire", a expliqué la fille de Bernard Kouchner dans un entretien à L'Obs. Elle révèle dans un livre intitulé La Familia grande, qui paraîtra ce jeudi 7 janvier, que son frère jumeau, dont elle a choisi de modifier le nom, aurait subi pendant son l'adolescence des gestes incestueux de la part de leur beau-père, le constitutionnaliste Olivier Duhamel. Un calvaire qui aurait duré près de deux ans et demi. Ce n'est qu'une fois adultes au début des années 2010, que les enfants auraient révélé à leur famille les abus subis par "Victor" Kouchner.

Un terrible aveu qui aurait, à juste titre, rendu fou de colère Bernard Kouchner, le père de l'adolescent qui aurait été abusé sexuellement. Selon Le Monde, l'ancien ministre de la Santé aurait alors voulu "péter la gueule" à Olivier Duhamel, celui que l'on accuse. C'est sa fille qui le révèle au Monde ce lundi 4 janvier. C'est elle aussi qui, toujours selon le journal, aurait convaincu son père de ne pas intervenir. "'Victor' ne veut pas en parler. Il faut avancer", lui aurait à l'époque confié l'avocate de 45 ans aujourd'hui.

"J'admire le courage de ma fille Camille"

"Un lourd secret qui pesait sur nous depuis trop longtemps a été heureusement levé", a réagi ce lundi 4 janvier Bernard Kouchner, dans un communiqué transmis par son avocate, Maryline Lugosi, et relayé par Le Parisien. "J'admire le courage de ma fille Camille", y assure l'ancien ministre. Alexandre Kouchner, le demi-frère de Camille et "Victor", a également salué "leur courage" et soutenu leur "choix de briser le silence" sur Twitter.

"Étant l'objet d'attaques personnelles, et désireux de préserver les institutions dans lesquelles je travaille, j'y mets fin à mes fonctions", a de son côté annoncé sur Twitter le politologue Olivier Duhamel, sans répondre aux accusations. Selon Le Parisien, il va également quitter Europe 1, station pour laquelle il était animateur. Il a enfin fait part à la direction de LCI de son intention de ne plus intervenir dans les émissions auxquelles il participait comme chroniqueur.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.