Les panneaux annonçant des contrôles radars automatiques vont bientôt disparaître au profit d'une nouvelle version qui risque de pénaliser de nombreux automobilistes. Découvrez à quoi ils ressemblent.
Radars : ces panneaux qui vont bientôt disparaîtreIllustrationIstock

Après quasiment vingt ans de bons et loyaux services, certains panneaux indiquant la présence de radars vont disparaître. En effet, sur nos routes depuis 2003, certains panneaux portant la mention "Pour votre sécurité, contrôles radars automatiques" sont bien connus des automobilistes.

Ceux-ci étaient généralement implantés à une distance fixe des radars, ils permettent  aux conducteurs de pouvoir identifier avec plus ou moins de précision la localisation exacte des radars. Selon Radars-auto, "Sur les autoroutes, ils étaient environ 600 mètres avant, sur les routes à 90 km/h à environ 400m, etc".

Depuis quelques années, ces panneaux cohabitent avec d’autres, moins précis, qui peuvent signaler la présence d’un ou plusieurs radars fixes consécutifs et pouvant être installés jusqu'à deux ou trois kilomètres en amont. Ces panneaux comportent la mention "Pour votre sécurité, contrôles radars fréquents", et se trouvent eux aussi régulièrement sur nos routes.

Ce sont ces deux types de panneaux qui vont disparaître petit à petit, pour laisser place à deux nouveaux types, présents sur nos routes depuis 2017.

Radars : de nouveaux panneaux en circulation

Vous les avez sûrement déjà croisés sur les routes. Ces deux nouveaux panneaux ne contiennent plus de texte, simplement des pictogrammes avec, dans certains cas, la présence de la limitation de vitesse.

L’un des deux panneaux peut parfois être accompagné d’un panonceau indiquant que des contrôles fréquents peuvent être effectués sur plusieurs kilomètres.

Les anciens disparaîtront donc petit à petit pour laisser place aux nouveaux, au grand dam de certains automobilistes qui regrettent que l’emplacement précis des radars ne soit bientôt plus indiqué.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.