L’Union des étudiants juifs de France a porté plainte contre le magazine Valeurs Actuelles après que celui-ci ait choisi d’illustrer sa dernière Une avec une Marianne voilée. Selon l’association, ce choix est une incitation à la haine raciale.

© Compte Twitter de Valeur Actuelles

"Naturalisés : l’invasion qu’on cache". Pour illustrer le titre du dossier phare de son dernier numéro, Valeurs Actuelles a choisi l’image d’une Marianne Voilée. Un choix qui n’a pas fait l’unanimité chez les lecteurs de l’hebdomadaire et qui a même provoqué la colère de certaines associations. Dès mercredi, L'Union des étudiants juifs de France (UEJF), le Mrap et SOS racisme ont en effet protesté contre cette Une "haineuse" et "choquante". L’UEJF a même décidé de porter plainte contre le directeur de la publication de Valeurs Actuelles pour incitation à la haine raciale. Selon ses membres, la Une "comporte une exhortation explicite à commettre des actes de discrimination voire de violence (...) vis-à-vis des musulmans". Jonathan Hayoun, le président de l’association par ailleurs estimé qu’il "est inacceptable que demain dans n'importe quel kiosque, l'achat d'un magazine avec une Une raciste soit banalisé (…) il est urgent de mettre un coup d'arrêt à cette banalisation du racisme à l'égard des musulmans". De son côté, Valeurs Actuelles a répliqué en faisant savoir qu’il avait lui aussi l’intention de porter plainte contre l’UEFJ pour "dénonciation calomnieuse".

Publicité
Valeurs actuelles "est un journal qui véhicule des idées d’extrême droite"Et alors que Mrap avait déjà porté plainte contre Valeurs Actuelles en août dernier après la publication d’une Une titrée "Roms, l’overdose", le mouvement antiracisme a décidé d’élargir sa première plainte. "Cette couverture est une injure raciste à l'égard des Français musulmans", a considéré Pierre Mairat, coprésident du Mrap. Selon la présidente de SOS Racisme, Cindy Léoni : "Il faut que chacun soit capable de voir Valeurs actuelles pour ce qu'il est : un journal qui véhicule des idées d'extrême droite. À nous les républicains, de le minimiser".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité