Après avoir ruiné le Noël de nombreux Français, notamment en Bretagne et dans les Pyrénées, la tempête Dirk se déplace ce jeudi vers l’Est du pays et s’apprête à gagner l’Europe. Quelque 20 000 foyers sont cependant toujours privés d’électricité dans l’Hexagone.

De nombreux dégâts matériels à déplorer en Bretagne

La tempête de Noël, a fait des ravages en Bretagne et dans les Pyrénées. En ce 26 décembre, 20 000  foyers sont d’ailleurs toujours privés d’électricité dans ces deux régions. Et alors que Dirk est sur le point de quitter l’Hexagone avant de sévir sur d’autres pays d’Europe sous le nom d'Erich, le département des Alpes-Maritimes est désormais le seul à rester en vigilance orange aux fortes pluies. En Corse et dans les Alpes frontalières, un vent très fort devrait également souffler. Celui-ci pourra parfois s’accompagner de grosses averses et de coups de tonnerre.

Le Finistère, l’Ille-et-Vilaine, l’Aisne et le Morbihan font par ailleurs l’objet d’une vigilance toute particulière en raison d’un fort risque de crues. De nombreux dégâts matériels sont à déplorer dans ces départements. Une maison de trois étages a même été éventrée à Quimperlé.

Publicité