Lorsqu’elles sont au volant, les femmes sont plus sensibles aux effets de l’alcool, de la fatigue et de la vitesse selon un sondage réalisé pour l’association Axa Prévention. Cependant, elles sont plus accrocs aux sms que les hommes en conduisant.

© CC / lesenjoliveuses

"Femme au volant, mort au tournant ?", c’est l’un des nombreux proverbes machistes utilisés par les hommes sur la route. Un dicton qui s’avère être faux selon un sondage TNS Sofres* réalisé pour l’association Axa Prévention. Dans cette enquête, on s'aperçoit que la femme est beaucoup plus prudente vis à vis des facteurs qui peuvent conduire à un danger sur la route. Plus que les hommes, les femmes sont "très concernées par les dangers liés à l’alcool au volant" : prendre la voiture après avoir bu deux verres d’alcool "est jugé dangereux par 80% des femmes" contre 74% pour les hommes, selon l’enquête. Des chiffres confirmés par leur attitude après avoir pris quelques verres. Quand 34% des hommes affirment conduire après avoir bu plus de deux verres d’alcool, deux fois moins de femmes le font (18%). Elles sont aussi moins nombreuses à prendre le volant lorsqu’elles se sentent atteintes par la fatigue (43%) que leurs homologues masculins (51%)

Plus accrocs aux sms, moins aptes à voir le danger

Cependant, tout n’est pas rose dans le comportement de la femme au volant. 76% d’entre elles jugent dangereux de slalomer entre les files contre 82% chez les hommes. Elles sont aussi plus concernées par l’addiction à leur portable. 21% des femmes disent consulter ou envoyer des sms lorsqu’elles conduisent contre 15% pour les hommes.

Publicité
Malgré tout ça, les femmes commettent moins d’accidents, mortels ou non, que les hommes. Elles représentent seulement 18% des conducteurs à l’origine de collisions mortelles et 24% des tués sur les routes.

*Cette enquête a été réalisée par téléphone du 21 janvier au 2 février 2013 auprès d'un échantillon national représentatif de 1.065 personnes.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité