Un véhicule a volontairement foncé sur une grille de l’Elysée ce jeudi matin à Paris. Le conducteur, un directeur de théâtre, a été arrêté peu de temps après. Il voulait dénoncer la politique culturelle actuellement menée par le gouvernement.

©AFP

Un forcené s’est est pris à l’Elysée ce jeudi matin. Vers 10 heures, un véhicule a en effet volontairement foncé droit sur l’une des grilles du bâtiment (la grille du Coq) où résident le président François Hollande. Rapidement interpellé, l’homme a expliqué avoir agi pour dénoncer la baisse des subventions en matière de culture. Se présentant aux policiers comme étant directeur de théâtre, l’agresseur a été légèrement blessé pendant le choc. Des produits inflammables ont par ailleurs été retrouvés dans le coffre de sa voiture. Des éléments qui, selon les enquêteurs, pourraient laisser penser qu’il avait l’intention de s’immoler par le feu.

Plus de détails à venir.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité