Une semaine après la découverte d’un tronc humain dans le 18e arrondissement de Paris, la victime a pu être identifiée. Il s’agit d’une journaliste, collaborant régulièrement avec France Télévisions.

© AFP

Mardi dernier, un ouvrier travaillant sur un chantier situé rue Louis Pasteur-Vallery-Radot, près du périphérique dans le 18e arrondissement de Paris, a découvert un tronc humain dans une gaine technique sous un trottoir. Dans un état avancé de décomposition, les restes du corps de la victime n’avaient alors pas permis de déterminer s’il s’agissait d’un homme ou d’une femme. D’après plusieurs sources proches de l’enquête, il s’agirait d’une journaliste de France Télévisions, âgée d’une trentaine d’années.

Publicité
Savoir ce qu'il s'est passéD’après les informations de Métronews, la jeune femme, qui était pigiste, travaillait pour France 3 du côté de Cannes, mais était en arrêt maladie depuis plusieurs mois. « Ses proches n'avaient pas de nouvelles, ils avaient perdu sa trace » a confié cette même source au site d’infirmation. « Il faut maintenant savoir pourquoi elle s'est retrouvée dans la capitale et ce qu'il s'est passé ». C’est en ouvrant une trappe sur un chantier France Télécom qu’un ouvrier est tombé sur le corps de la jeune femme. La police avait aussitôt été alertée et le corps transporté à l’Institut Médico-légal de Paris pour autopsie.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :