Neuf individus ont été interpellés et placés en garde à vue jeudi dans le cadre d’une enquête ouverte il y six mois suite aux meurtres de deux jeunes de 21 ans à Echirolles, près de Grenoble.

Le commissariat de Grenoble a confirmé ce jeudi que neuf personnes ont été interpellés et placés en garde à vue. Ils sont “soupçonnés d’avoir participé à des degrés divers” à la rixe ayant coûté la vie à deux jeunes de 21 ans il y six mois. "Des éléments techniques et des expertises ont conduit aux interpellations. Il va s'agir pendant leur garde à vue de déterminer leur implication", a indiqué Jean-Yves Coquillat, le procureur de la République à Grenoble. Dix personnes avaient déjà été interpellées et placées en garde à vue une semaine après le drame.Une marche blanche avait été organiséeLe meurtre de Kévin et Sofiane le 28 septembre dernier avait suscité une vague d’émotion dans le pays. Les deux jeunes avaient été pris à parti dans un parc du quartier d’Echirolles, près de Grenoble. Munie de couteaux, de marteaux et de manches de pelles, une dizaine d’individus les avait agressés. Kevin et Sofiane avaient ensuite succombé à leurs blessures. Une marche blanche avait été organisée en mémoire des victimes, le 2 octobre. Le président de la République, François Hollande et le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, s’étaient rendus sur place pour manifester leur soutien aux familles. Indignée, la population avait dénoncé une recrudescence de la violence dans le quartier. Depuis, ce dernier est classé en Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP).

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité