L’acteur a rendez-vous au tribunal ce vendredi dans le cadre de son procès pour conduite en état d’ivresse. Mais Gérard Depardieu, « très occupé à Grozny », ne sera, une fois de plus, pas présent lors de l’audience. Une audience déjà reportée trois fois.

Jamais deux sans trois, dit-on. Sans quatre non plus pourrait-on rajouter. Une fois de plus, Gérard Depardieu ne se présentera pas au tribunal. L’acteur doit en effet être jugé ce vendredi pour conduite en état d’ivresse, mais son emploi du temps ne lui permet pas de se présenter devant la justice. « Très occupé à Grozny », où il tourne actuellement un nouveau film, Turquoise, en compagnie d’Elizabeth Hurley, Me Eric de Caumont, son avocat, a indiqué que Gérard Depardieu l’avait « chargé de le représenter devant le tribunal où il souhaite être jugé, comme il l’a toujours affirmé ».

L'acteur est retenu en TchétchénieInterpelé en novembre dernier au volant de son scooter après un léger accident, l’acteur présentait un taux d’alcoolémie de 1,8g. Attendu une première fois devant les juges en décembre dans le cadre d’une procédure dite de « plaider coupable », Gérard Depardieu devait comparaître le 8 janvier dernier mais il avait fait savoir qu’il serait absent. L’acteur se trouvait alors au Monténégro pour discuter du tournage du film sur l’affaire DSK, où il interprète Dominique Strauss-Kahn. Le 5 avril, date de l’audience suivante, il se trouvait cette fois-ci à New York, pour le tournage du film. Aujourd’hui c’est en Tchétchénie que se trouve l’acteur. Un emploi du temps décidément difficilement conciliable avec celui de la justice.

Publicité
« Je n'ai pas fui le tribunal, ni la justice »Gérard Depardieu se défend pourtant de vouloir se soustraire à la justice. « Je n'ai pas fui le tribunal, ni la justice » avait-il assuré il y a quelques mois. Son avocat le représentera donc une fois de plus à la barre. Gérard Depardieu risque ici jusqu’à 4 500 euros d’amende et une peine de prison pouvant aller jusqu’à deux ans.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité