Le directeur d’une école primaire de Woippy, près de Metz (Moselle), a été retrouvé mort dans sa voiture mercredi dernier. Un suspect a été arrêté ce lundi. Ce dernier aurait agi par jalousie amoureuse.

© AFP

Un homme a été arrêté, ce lundi, dans l’affaire du directeur d’école assassiné mercredi dernier à Woippy, près de Metz. La piste passionnelle est privilégiée par les enquêteurs.

Le corps de Chanel Mallinger, un directeur d’école très apprécié âgé de 51 ans, a été retrouvé mercredi dernier sur le siège du passager avant de sa voiture. Il est mort d’une dizaine de coups de couteau.

Un suspect a été arrêté ce lundi dans le cadre de cette affaire. Il s’agit de l’époux d’une assistante pédagogique. Cette dernière travaille dans la même école que le directeur assassiné avec qui elle aurait eu une relation.

Une jalousie amoureuse

Les enquêteurs privilégient la piste d’un crime passionnel.

Publicité
D’après les examens des bornes de téléphones portables, le suspect se trouvait à proximité du lieu du drame, mercredi dernier. Les images de la vidéosurveillance montrent également cet homme sortir de son domicile en direction des lieux du crime.

Le suspect, un homme âgé de 40 ans et père de deux enfants, n’est pas connu des services de police. Il a été placé en garde à vue.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité