La Cour d’appel de Bordeaux vient de rendre sa décision sur l’affaire Bettencourt ce mardi. Les requêtes de la défense concernant l'expertise faite sur l'héritière de L'Oréal ont été rejetées. La mise en examen de Nicolas Sarkozy est donc maintenue.

© Abaca

Les magistrats de Bordeaux ont officiellement annoncé que la procédure dans l’affaire Bettencourt s’était déroulée de manière correcte. "La chambre de l'instruction vient de rendre sa décision et valide dans son intégralité la procédure", a déclaré à des journalistes Me Huc-Morel, avocat de la fille de Liliane Bettencourt, après avoir pris connaissance de la décision de la Cour d'appel. La défense, qui avait demandé l’annulation de l’expertise concernant l’héritière de L’Oréal, n’a donc pas été entendue par la cour d’appel de Bordeaux. Une décision de la Cour qui n’est pas sans conséquences pour les douze personnes mises en examen, dont l’ancien chef d’Etat, Nicolas Sarkozy.

Les requêtes de la défense rejetées

Publicité
Les avocats de la défense, dont maître Herzog représentant de Nicolas Sarkozy, avaient demandé la nullité de l’expertise concernant Liliane Bettencourt. Selon eux, la procédure n’aurait pas été respectée, notamment vis-à-vis du juge Gentil qui connaissait Sophie Gromb, l’un des médecins qui avait réalisé l’expertise. Le magistrat aurait aussi fait appel à deux neurologues qui n’étaient pas sur la liste des médecins choisis par la cour. Suite à cette validation de la procédure, l’affaire Bettencourt risque de prendre une nouvelle tournure.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité