Traumatisé par la chute de sa cote de popularité l’été dernier alors qu’il séjournait au fort de Brégançon, François Hollande a bien l’intention de ne pas commettre deux fois la même erreur. Cette année le président  ne s’octroiera que quelques jours de repos près de Paris. Objectif : montrer aux Français qu’en ces temps de crise, il reste mobilisé.

Le souvenir de son premier été en tant que président de la République a certainement laissé un goût amer à François Hollande. En 2012, alors qu’il venait de succéder à Nicolas Sarkozy, le chef de l’Etat s’était rendu au fort de Brégançon avec sa compagne, Valérie Trierweiler.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité