Lisbonne, Albufeira, Faro... Vous vous apprêtez à prendre des vacances sous le soleil portugais ? Voici la marche à suivre pour payer le péage sur l'autoroute.
Vacances au Portugal : comment payer les péages sur l'autoroute ? IllustationIstock

Paysages à couper le souffle, gastronomie traditionnelle, riche patrimoine historique...  Le Portugal est une destination de vacances idéale, qui séduit particulièrement l'été. Actuellement, le pays est face à une recrudescence des cas de Covid-19, causée par la circulation du variant Delta. Ce rebond épidémique a conduit le gouvernement à imposer un couvre-feu dans 45 communes. Comme dans de nombreux pays d'Europe et d'ailleurs, des restrictions de voyage sont en vigueur. Selon le site officiel du gouvernement, les touristes français de onze ans et plus devront présenter :  

  • Un certificat de preuve de vaccination témoignant d'un schéma de vaccination complet
  • Un test négatif au Covid-19 réalisé au moins 72 heures avant le départ
  • Un certificat de rétablissement de moins de six mois

Si vous avez malgré tout prévu de passer vos vacances sous le soleil portugais, il y a quelques règles à connaître avant de plier bagages. Si vous prenez la route, par exemple, il est indispensable de vous renseigner sur la manière de payer les péages... Bien différente de celle que nous utilisons en France. 

Des portiques électroniques pour remplacer les péages classiques

Il existe deux types d'autoroutes au Portugal : les autoroutes classiques, sur lesquelles vous pouvez payer au péage de la même manière que sur le territoire français. Toutefois, il existe également des autoroutes où les péages n'existent plus, simplement remplacés par des portiques électroniques. Comment cela fonctionne, au juste ? D'après les informations de LCI, vous n'avez pas besoin de prendre de ticket ni de vous arrêter sur ces tronçons particuliers de l'autoroute. Il vous suffit de franchir le portique, sans ralentir, et de tendre l'oreille pour entendre le signal sonore qui confirme votre paiement. Ces portiques enregistrent votre plaque d'immatriculation, qui doit être rattachée à une carte bancaire. Cela permet notamment de garder un trafic fluide sur la route. 

Si vous êtes un touriste, vous avez plusieurs possibilités : bornes de paiement aux postes frontaliers, boîtier universel de télépéage Via Verde, boîtiers français, ou encore une vignette de trois jours Toll service qui vous permet de circuler en toute liberté pour une vingtaine d'euros. 

Des soldes de 30 % sur tout notre site pour l’achat de 2 articles ! Ne ratez pas l’occasion !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.