Quelques jours après l'éviction de Sébastien Thoen du Journal du Hard, Le Parisien a révélé le nom de son successeur. Il s'agit de Lele O, une performeuse érotique bien connue des téléspectateurs qui va prendre les rênes du programme en 2021.
Le Journal du Hard : qui est Lele O, la nouvelle animatrice de charme du programme ?©leleooooleleCapture Instagram

Une voix douce et familière des fidèles du Journal du Hard. Alors que Sébastien Thoen a été évincé du programme et de Canal+ il y a quelques jours après une parodie polémique, le nom de son successeur a été désigné. D’après les informations du Parisien parues ce 28 décembre, l’émission phare de la chaîne cryptée va être incarnée par Lele O, une actrice de charme qui ne risque pas de vous laisser indifférent.

Cette animatrice sexy et discrète connaît bien le programme crée en 1991 par Philippe Vandel, et s’apprête à l’incarner chaque premier samedi du mois dès le 2 janvier 2021. "Lele O, qui était notre coordinatrice intimité sur les tournages, s'inscrit parfaitement dans la ligne éditoriale éthique du Journal du hard", explique la rédactrice en chef Anne-Sophie Hunault pour l’édition spéciale à nos confrères. "Elle revendique son droit à disposer de son corps, comme elle l'entend et en toute liberté".

Elle a été révélée sur un célèbre site pour adultes

Avec sa voix suave et son physique plantureux, Lele O s’est fait connaître du public adulte sur le site Pornhub où ses performances ont accumulé des millions de vues. Une exposition sur le web qui lui a permis de devenir la voix off de la séquence effeuillage "Onanix" à chaque fin d’émission, tout en annonçant le film X du mois de manière anonyme.

À la télévision comme les réseaux sociaux, la jeune femme protège son identité et ne dévoile jamais son visage. Ce qui ne l’empêche pas de dévoiler ses photos sexy et sulfureuses à ses 17 000 abonnés sur Instagram. En attendant de la retrouver sur votre écran, vous pouvez toujours écouter ses histoires croustillantes sur le plaisir féminin et masculin dans les podcasts vox_xx_audio et cox_x_x_audio en ligne sur la toile.

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">
rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">
rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

rel="nofollow">

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.