Et si personne n'avait en vérité, marché sur la lune ? La mission Apollo 11 fête dans quelques semaines ses 50 ans. Pourtant, les suspicions demeurent encore et elles sont même en hausse. Alors, quels sont ses fameux éléments qui alimentent cette théorie du complot ?
Istock

"Un petit pas pour l’homme, mais un bond de géant pour l’humanité". La célèbre phrase de Neil Armstrong prononcée à plus de 350 000 km de la Terre en 1969 est remise en cause. La légendaire rumeur attestant que les images de la Nasa ont été tournées dans un studio à Hollywood et non sur la Lune comme le rappelle le magazine Time est d'actualité. Elle est d'ailleurs ancrée dans l'esprit de plusieurs millions de personnes. En 2018, selon Ifop Opinion, 16% des Français interrogés pensaient que les Américains n’avaient jamais été sur la Lune.

1ère théorie : des anomalies détectées sur les photos de la Nasa

Les halos de lumière existent sur certaines photos prises par les astronautes. Les sceptiques attestent que cela est dû à des sources de lumière tels que des spots provenant d’un studio Hollywoodien.Le National Geographic explique qu’il s'agit en vérité d'un "lens flare". Un effet provoqué lorsqu'une lumière (ici, le soleil) très puissante est dirigée vers un objectif.

2ème théorie : absence d’étoiles dans le ciel

Le Soleil est une source de lumière intense, plus puissante que celle des étoiles. C’est la raison pour laquelle elles ne sont pas visibles. Toutefois, quelques étoiles apparaissent dans la majorité des photographies. Les quelques clichés utilisés où elles sont absentes restent une exception.

3ème théorie : les traces de pas inexistants sur la Lune

Selon la théorie du complot, les traces de pas effectués par les astronautes ne sont pas visibles. Pourtant, des sondes spatiales envoyées par d'autres agences que la Nasa ont pu voir les pas des missions Apollo confirme  le Huffington Post.