Ecouter l'article :

Pour faire face au coronavirus Covid-19, l'Etat met en place des outils pour se protéger lors de ses nombreux déplacements. Le gouvernement dispose désormais de "vitres anti-postillons" dans les voitures pour préserver les passagers.
Voilà à quoi ressemblent les voitures spéciales anti-coronavirus de l'EtatL'Elysée a commandé en a commandé pour 20 voitures AFP

C’est la PME toulousaine, Usipanel, qui est responsable de ce projet. Contactés par l’Elysée, François et Pierre Chantriaux, les deux gérants, équipent ainsi 20 véhicules de vitres antipostillons, indique Capital. Ces derniers sont destinés aux conseillers de la présidence de la République. Il s’agit d’une mesure d’hygiène permettant de séparer le conducteur du passager pour limiter les risques de contagion. L’un des frères, François Chantrieux, a eu l’initiative de contacter l’Elysée pour leur proposer ses services, il y a une semaine.

"Mon frère a souligné que des membres du gouvernement avaient déjà été contaminés par le virus", explique le co-fondateur d’Usipanel. "Donc on s'est dit qu'il y avait un besoin de protéger ces personnes qui se déplacent dans des véhicules avec chauffeur".

Il lui a juste suffi de prendre contact via le standard de l’Elysée pour que, dans la même journée, 20 véhicules soient commandés et prêts à être livrés. Aujourd’hui, neuf Peugeot Traveller, dix Renault Zoé et une Renault Clio sont à disposition des conseillers de la présidence de la République. Pour chaque voiture, une barrière en plastique est fixée sur les tiges de l’appui-tête pour protéger le passager.

Une adaptation qui change tout

Ce partenariat est une aubaine pour les deux frères qui, avant le début de la pandémie, travaillaient principalement sur l’outillage aéronautique, la communication ou l’événementiel, informe Le Parisien. Comme toutes les entreprises, Usipanel a dû adapter ses services à la situation exceptionnelle de pandémie de coronavirus Covid-19. La PME toulousaine avait déjà proposé ses vitres de protection à plusieurs pharmacies, commerces, avant d’orienter ces dernières vers les taxis, les ambulances, les chauffeurs de VTC…

Le bouche à oreille s'enclenche

"Tout est allé très vite, c'est vraiment une fierté pour nous de voir notre produit et notre nom sur les véhicules de la Présidence", se félicite François Chantrieux.

"On espère que cela va nous donner de la visibilité auprès d'autres clients". Le co-gérant ne croit pas si bien dire, car Usipanel a d’ores et déjà été contactée par la plate-forme de VTC Marcel, qui pourrait bien être intéressée par ces vitres antipostillons pour leurs 3 000 chauffeurs.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Coronavirus : voici la recette pour faire son gel hydroalcoolique soi-même

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.