Macabre découverte. Ce lundi 22 avril aux alentours de midi, une valise qui dérivait sur l'Oise a attisé la curiosité d'un plaisancier. A l'intérieur, se trouvait le corps d'une femme sans vie.
IllustrationAFP

Le batelier ne s’attendait certainement pas à cette découverte. C’est vers Neuville-sur-Oise, que l’homme, navigant sur l’Oise, a aperçu une femme tassée dans une valise qui dérivait. Les pompiers et les forces de l’ordre, aussitôt prévenus, ont mis en place un important dispositif de sécurité. Cela afin d’empêcher promeneurs et cyclistes de s’approcher de la rive habituellement très fréquentée, aux abords de la rue du Pont. Les pompiers ont ainsi pu sortir de la rivière la valise et son macabre contenu vers 13 heures, rapporte Le Parisien.

Le parquet de Pontoise a été saisi du dossier et la police judiciaire de Versailles a été chargée de l’enquête. Dans l’après-midi, la police scientifique est venue faire les premières constatations d’usage. C’est seulement vers 20 heures que les forces de l’ordre ont procédé à la levée du corps.

L’enquête ne fait que commencer

Est-ce un crime ? Si les causes exactes de la mort ne sont pas encore connues, les circonstances pourraient présager une origine criminelle.

Le maire (DVD) de Neuville-sur-Oise, Gilles Le cam n’a toutefois pour l’instant pas d’autres informations : "J’ai appris cette macabre découverte par téléphone, soupire le maire (DVD) de Neuville-sur-Oise, Gilles Le Cam. J’ai dépêché un adjoint sur place mais nous n’avons pas d’autres renseignements sur ce qui a pu se passer pour cette malheureuse."

D’après le quotidien, le corps de cette femme n’a pas été endommagé par l’eau. L’enquête, qui ne fait que commencer, a pour premier objectif l’identification de la victime. Cela permettra de définir par la suite son lieu d'habitation.

En vidéo : Affaire Troadec : une reconstitution prévue avec Hubert Caouissin