Une vague de chaleur va déferler sur la France cette semaine. Comment rafraîchir votre logement quand vous n'avez pas de climatisation ? Découvrez nos astuces !

Après un mois de juin plutôt frais et pluvieux, les beaux jours pointent enfin le bout de leur nez. Avec eux, le premier pic de chaleur de l'année. Les températures pourraient monter jusqu'à 35 degrés à partir de ce mercredi 24 juin… Vous souhaitez rafraîchir votre maison mais vous n'avez pas de climatisation ? Découvrez nos alternatives.

Vague de chaleur : faites barrière au soleil 

La première chose à faire en cas de grosse chaleur, c'est de s'occuper de l'endroit par lequel elle passe. Pensez à ouvrir les fenêtres… Seulement la nuit. La journée, il faut les garder fermées pour éviter que les rayons du soleil ne réchauffent votre intérieur. En revanche, une fois que le soleil est couché, vous pouvez les ouvrir jusqu'à l'aube. 

Femme Actuelle dévoile une astuce appelée "l'effet cheminée". Cette dernière consiste à créer des courants d'air stratégiques : la nuit, ouvrez simultanément une fenêtre au rez-de-chaussée et une dans la cage d'escalier ou sur le toît. Ainsi, vous évacuez la chaleur accumulée durant la journée. Cette combine peut vous faire perdre jusqu'à trois degrés. 

Également, avoir de bons volets est un plus pour vous tenir à l'abri de la chaleur. Les volets roulants sont les meilleurs car ils vous permettent d'adapter leur ouverture en fonction de la température et de la lumière extérieure. Les persiennes, elles, vous permettront de réguler la chaleur tout en laissant entrer la lumière : privilégiez ce type de volets si vous habitez dans une région où il fait régulièrement chaud. 

Pourquoi est-il si important de fermer ses volets en période de grosse chaleur ? Les rayons du soleil qui tapent directement sur vos vitres réchauffent très vite l'intérieur de votre maison. Si vous n'avez pas de volet ou que vous voulez laisser passer la lumière, plusieurs solutions s'offrent à vous. D'abord, vous pouvez vous procurer des vitrages à isolation renforcée qui filtrent jusqu'à 58% de l'énergie solaire. Selon Ooreka, vous pouvez également coller des films transparents anti-infrarouges sur vos vitres. Un mètre carré de film coûte environ 25 euros. Plus économique, vous pouvez fabriquer votre propre réflecteur de lumière. C'est le même principe qu'un pare-soleil en voiture... Pour ce faire, collez des feuilles d'aluminium sur du carton de la taille de votre fenêtre, et fixez-les. Cette dernière astuce, bien qu'empêchant la chaleur de pénétrer chez vous, ne laissera pas passer la lumière. Elle est très utile si vous ne disposez pas de volets. Vous pouvez aussi investir dans un ventilateur... Mais pas n'importe comment !

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.