Les températures sont à leur maximum depuis le début de la semaine partout en France. Comment se protéger des malaises, des déshydratations et des problèmes divers que vous pouvez rencontrer en ces fortes chaleurs ? 5 choses à ne surtout pas faire.

20 départements en vigilance rouge en France. 42 degrés, un record de température qui n’avait pas été atteint en France depuis 1947. Le pays est sous une chaleur étouffante pour la deuxième fois depuis le début de l'été. Beaucoup tentent de se rafraîchir et utilisent des solutions... qui n'en sont pas et qui pourraient être dangereux pour leur santé.

Chaleur, 5 choses à ne surtout pas faire : se ventiler à outrance

La chaleur amène beaucoup de personnes à utiliser un ventilateur. Pourtant, son emploi à outrance n’est pas conseillé. LCI rappelle d'alleurs que "dormir avec un ventilateur est déconseillé". En effet, le filet d’air risque de dessécher les yeux, la gorge et les sinus. En plus, de créer des maux de tête et d'avoir le nez bouché (le corps va produire un excès de mucus pour réhumidifier les fosses nasales).

En 2016, une étude parue dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) a démontré que le matériel pouvait poser un risque cardiaque chez les seniors. Celui-ci s’est accéléré chez des participants "comptant dix battements de plus qu’à l’accoutumée", explique le scientifique.

"Le ventilateur peut entraîner une augmentation de la température corporelle et du rythme cardiaque.", alerte le chercheur.

Chaleur, 5 choses à ne pas faire : prendre une douche glacée

Se laver à l’eau froide fait du bien, pourtant, le corps va se sentir agressé et va lutter pour maintenant sa température corporelle à 37 degrés, détaille CNews. "S'asperger d'eau tempérée, c'est une bonne chose. Mais une douche d'eau glacée, non : il n'y a pas lieu de se faire un choc thermique", rapporte Philippe Nin, vice-président de SOS Médecins Grand Paris.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.