La pandémie n'est pas finie. Pour endiguer sa propagation et freiner une prochaine vague, les autorités pourraient bien généraliser la deuxième dose de rappel vaccinal à toute la population dès cet automne. En en particulier dans ces départements, déjà très vaccinés, et où cela ne semble pas suffire…
Vaccination Covid-19 : les départements qui pourraient avoir besoin d'une 4e dose

Les indicateurs sont enfin en baisse ! Mais cela ne veut pas dire qu’il faut relâcher ses efforts, bien au contraire. Si l’on sait bien une chose sur le coronavirus depuis le début de la pandémie, c’est qu’il est imprévisible…

Aussi, si les dernières restrictions sont levées d’ici cet été, il ne serait pas étonnant de voir, à nouveau, les chiffres s’affoler à la rentrée. Surtout si l’on en croit les scénarios envisagés par les scientifiques.

En  ce moment, les chercheurs du monde entier étudient avec soin la situation pandémique en Afrique du Sud. Pourquoi ? Car ce qu’il s’y passe en ce moment pourrait bien arriver chez nous dans quelques semaines.

Covid : la menace BA.4 et BA.5

Depuis deux ans, le pays connaît en effet tous les six mois une nouvelle vague redoutable, avec de nouveaux variants toujours plus contagieux, entraînant une augmentation fulgurante et rapide des cas. Après Omicron, en ce moment, ce seraient surtout les souches BA.4 et BA.5 qui seraient à l’origine du pic de contamination sur place.

D’après le scientifique Tulio de Olivera, “La situation épidémiologique en Afrique du Sud peut « guider le monde entier » vers l’avenir de la pandémie et le préparer à vivre avec le Covid et ses futurs variants”, rapporte le Parisien.

Il ne faut donc pas se réjouir trop vite de la baisse des contaminations significative dans l’Hexagone ces derniers jours.

Il y a quelques jours, l'infectiologue Bruno Mégarbane, assurait sur franceinfo qu’il ne fallait pas exclure de "refaire une 4e dose pour la totalité de la population, mais on verra à ce moment-là en fonction des variants qui vont circuler".

Covid : bientôt une 4e dose pour tous ?

Les sous-variants BA.4 et BA.5 seraient 20 % plus transmissibles que BA.2, le variant aujourd’hui majoritaire en France, et pourraient infecter plus facilement les personnes déjà contaminées. Pour éviter qu’une nouvelle vague ne paralyse, encore, le pays, les autorités pourraient bien décider d’imposer la 4e dose de vaccin, dès la rentrée, à l’ensemble de la population (elle est aujourd’hui seulement ouverte aux plus de 60 ans).

Les départements qui sont déjà bien vaccinés pourraient ne pas y échapper : la deuxième dose de rappel deviendrait leur dernier recours pour se protéger davantage contre les contaminations en série. Découvrez dans notre diaporama les départements où plus de 79% de la population a reçu une première dose de vaccin au 9 mai 2022.

** selon les données de CovidTracker le 10 mai 2022. 

Le Bas-Rhin

1/24
Le Bas-Rhin

Dans le département, 79,8% des personnes ont reçu une dose de vaccin contre le Covid au 9 mai 2022 (moyenne nationale : 80,6%). 

Le Calvados

2/24
Le Calvados

Dans le département, 84,6% des personnes ont reçu une dose de vaccin contre le Covid au 9 mai 2022 (moyenne nationale : 80,6%). 

L'Indre-et-Loire

3/24
L'Indre-et-Loire

Le 9 mai 2022, 82, 7% des habitants du département avaient reçu leur première dose. C’est plus que la moyenne nationale, qui s’établit à 80,6%. 

Le Puy-de-Dôme

4/24
Le Puy-de-Dôme

Dans le département, 80,4% des personnes ont reçu une dose de vaccin contre le Covid au 9 mai 2022 (moyenne nationale : 80,6%). 

Le Finistère

5/24
Le Finistère

Dans le département, 85,4% des personnes ont reçu une dose de vaccin contre le Covid au 9 mai 2022 (moyenne nationale : 80,6%). 

La Manche

6/24
La Manche

Le 9 mai 2022, 85% des habitants du département avaient reçu leur première dose. C’est plus que la moyenne nationale, qui s’établit à 80,6%. 

Les Landes

7/24
Les Landes

84,5% des habitants du département ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid. C’est au dessus de la moyenne nationale (80,6%)

Le Maine-et-Loire

8/24
Le Maine-et-Loire

Le 9 mai 2022, 81,9% des habitants du département avaient reçu leur première dose. C’est plus que la moyenne nationale, qui s’établit à 80,6%. 

Le Pas-de-Calais

9/24
Le Pas-de-Calais

Dans le département, 81,8% des personnes ont reçu une dose de vaccin contre le Covid au 9 mai 2022 (moyenne nationale : 80,6%). 

Les Côtes-d'Armor

10/24
Les Côtes-d'Armor

85,1% des habitants du département ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid. C’est au dessus de la moyenne nationale (80,6%)

Les Deux-Sèvres

11/24
Les Deux-Sèvres

82.3% des habitants du département ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid. C’est bien au dessus de la moyenne nationale (80,6%)

L'Ille-et-Vilaine

12/24
L'Ille-et-Vilaine

Dans le département, 83% des personnes ont reçu une dose de vaccin contre le Covid au 9 mai 2022 (moyenne nationale : 80,6%). 

La Mayenne

13/24
La Mayenne

82,4% des habitants du département ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid. C’est au dessus de la moyenne nationale (80,6%)

Les Pyrénées-Atlantiques

14/24
Les Pyrénées-Atlantiques

Le 9 mai 2022, 82% des habitants du département avaient reçu leur première dose. C’est plus que la moyenne nationale, qui s’établit à 80,6%. 

L'Hérault

15/24
L'Hérault

79% des habitants du département ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid. C’est tout juste en dessous de la moyenne nationale (80,6%)

Le Loir-et-Cher

16/24
Le Loir-et-Cher

82,5% des habitants du département ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid. C’est au dessus de la moyenne nationale (80,6%)

La Loire-Atlantique

17/24
La Loire-Atlantique

82,2% des habitants du département ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid. C’est au dessus de la moyenne nationale (80,6%)

La Gironde

18/24
La Gironde

Dans le département, 82,6% des personnes ont reçu une dose de vaccin contre le Covid au 9 mai 2022 (moyenne nationale : 80,6%). 

La Vendée

19/24
La Vendée

Le 9 mai 2022, 85,6% des habitants du département avaient reçu leur première dose. C’est plus que la moyenne nationale, qui s’établit à 80,6%. 

Le Morbihan

20/24
Le Morbihan

Le 9 mai 2022, 84,7% des habitants du département avaient reçu leur première dose. C’est plus que la moyenne nationale, qui s’établit à 80,6%. 

La Sarthe

21/24
La Sarthe

Dans le département, 82,6% des personnes ont reçu une dose de vaccin contre le Covid au 9 mai 2022 (moyenne nationale : 80,6%). 

La Somme

22/24
La Somme

Le 9 mai 2022, 82,5% des habitants du département avaient reçu leur première dose. C’est plus que la moyenne nationale, qui s’établit à 80,6%. 

Paris

23/24
Paris

80,52% des habitants du département ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid. C’est tout juste en dessous de la moyenne nationale (80,6%)

La Seine-Maritime

24/24
La Seine-Maritime

81,9% des habitants du département ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid. C’est au dessus de la moyenne nationale (80,6%)

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.