Ecouter l'article :

Les vacances d'été seront en France, mais quand sera-t-il possible de réserver ? Le secrétaire d'État au tourisme a fixé la prochaine étape du calendrier.
Vacances d'été : quand pourra-t-on réserver sans crainte ?Les Français pourront bientôt envisager de réserver leurs vacances d'étéIstock

L’organisation des vacances d’été se concrétise. Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a affirmé son souhait de voir "une réouverture d’un maximum de lieux touristiques" le 21 juin prochain pour permettre à la saison estivale de se lancer. Dans un entretien avec le Journal du Dimanche, il a aussi ajouté que le calendrier serait précisé aux alentours du 25 mai. Il vaut donc mieux attendre cette date avant de faire des réservations, afin de savoir exactement quand pourront rouvrir certains établissements et dans quelles parties du territoire. Les prochaines échéances devraient être données à ce moment-là par le gouvernement.

"Le 21 juin, c’est le début de l’été : je souhaite qu’à cette date, et peut être même avant si les conditions sanitaires le permettent, le maximum de lieux soit accessible pour que la saison estivale puisse vraiment démarrer", a expliqué le secrétaire d’État. Il a également encouragé un été "bleu, blanc, rouge" pour signifier qu’il ne faudra pas s’aventurer en dehors des frontières nationales.

La responsabilité de chacun

"Ce sont les Français qui seront le moteur du redémarrage de l’économie touristique", précise Jean-Baptiste Lemoyne. Des mots similaires à ceux employés par le Premier ministre, Edouard Philippe, qui annonçait que ses concitoyens pourraient partir en vacances en France, cet été. Le secrétaire d’État a également donné son avis sur les risques de voir débarquer un nombre important de citoyens sur les plages du sud du pays. Il en appelle à la responsabilité de chacun.

"Les Français ont tenu pendant deux mois de confinement avec responsabilité, je leur fais confiance", a assuré Jean-Baptiste Lemoyne auprès du JDD. "De même, je leur fais confiance pour une répartition harmonieuse sur l’ensemble du territoire". Il pense que la répartition des vacanciers ne se fera pas au même endroit. Selon lui, les réflexes des Français seront de se rendre à un endroit qu'ils connaissent bien, qui leur inspire confiance et dans lequel ils se sentent en sécurité.

Vidéo : L'arnaque de la carte sans contact à la plage

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.