Ecouter l'article :

Sera-t-il possible de partir en vacances cet été ? Edouard Philippe affirme que voyager à l'étranger ne serait pas "raisonnable".
Vacances d’été en France ou à l’étranger : la réponse du gouvernementAFP

La question est de plus en plus pressante pour des Français en mal de grand air. Lors de son allocution télévisée lundi 13 avril, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place du déconfinement dans l’Hexagone à partir du lundi 11 mai, un peu moins de deux mois avant le début des vacances d’été pour les écoliers. Depuis cette prise de parole, l’exécutif a répété à plusieurs reprises que le coronavirus Covid-19 ne disparaitrait pas avec la levée du confinement et que le combat à mener pourrait encore durer plusieurs mois en France. Alors sera-t-il possible de partir en vacances cet été, en France ou à l’étranger ?

Aller à l'étranger serait "encore un peu déraisonnable"

Lors d’une conférence de presse dimanche 19 avril, le Premier ministre Edouard Philippe a apporté un début de réponse à cette question : "Est-ce que l’on peut réserver une maison, une location, une place de camping ou un hôtel au mois de juillet ou au mois d’août en France ou à l’étranger ? Je crains qu’il ne soit pas raisonnable d’imaginer voyager loin à l’étranger très vite". Selon le Premier ministre, il n’est "pas sûr que le transport aérien pourra reprendre dans de bonnes conditions rapidement". Il a également émis des réserves concernant "les conditions d’entrée ou de ré-entrée sur le territoire national" qui, selon lui, seront "assez exigeants vis-à-vis de ceux qui arrivent de l’étranger". "Donc ça me semble à ce stade, peut-être encore un peu déraisonnable", a conclu Edouard Philippe, ajoutant qu’il en dirait plus "le moment venu".

Les Français doivent "vivre les choses par étape"

Alors est-il prudent de réserver dès maintenant ses billets d’avion pour les mois de juillet et août ? Invitée sur franceinfo ce lundi 20 avril, la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a invité "à la prudence". "C’est très difficile de vous dire mi-avril de quoi le monde sera fait au mois de juillet ou d’août", a-t-elle expliqué, avant d’ajouter : "Je ne peux pas vous dire ce qu’il en sera d’un voyage aux Etats-Unis, d’un voyage dans un pays africain ou asiatique". "Il serait mal aisé de dire que vous pouvez prendre un billet pour aller faire une croisière à l’autre bout du monde", a conclu la porte-parole du gouvernement sur le sujet des voyages à l’étranger.

Mais qu’en sera-t-il en France pour cet été ? Là non plus, le gouvernement ne peut pas encore se prononcer : "Je ne sais pas où nous en serons de l’évolution de l’épidémie, donc j’aurais tendance à appeler à un peu de patience et de prudence en la matière". Sibeth Ndiaye a conseillé aux Français de "vivre les choses étape par étape" tout en ayant conscience que c’était "très frustrant". Il va donc falloir s’armer de patience.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.