L'excentrique aristocrate britannique Sir Benjamin Slade est, à 72 ans, à la recherche de sa perle rare.
Image d'illustration - Philippe HUGUEN / AFPAFP

Millionnaire recherche compagne : « goûter aux meilleurs vins et profiter de vacances surprises »

Aristocrate britannique réputé pour son excentricité, Sir Benjamin Slade, invité de l’émission de télévision Good Morning Britain a listé les critères qu’il recherche chez une femme, rapporte le journal belge 7sur7. Ses exigences étant nombreuses, il espère que son compte en banque pourra attirer des jeunes femmes. Le milliardaire, propriétaire d’un château du XIIIe siècle dans le comté de Somerset, cherche déjà depuis plusieurs années sans succès. « Je dégaine ma carte de crédit pour faire faire du shopping aux jeunes femmes jusqu'à ce qu'elles succombent. Je leur propose de les emmener vers des destinations exotiques, de goûter aux meilleurs vins et mets et de profiter de vacances surprises. Voilà ce que j'ai à mettre sur la table".

Millionnaire recherche compagne : une longue liste de critères

S’il n’attend pas de sa compagne un amour éperdu, il souhaite que celle-ci possède des qualités très précises. Elle doit ainsi savoir tirer au fusil, être capable de gérer les propriétés de son mari, disposer d’un permis de conduire et d’une licence de pilote pour conduire en hélicoptère son époux dans ses divers déplacements. L’objectif principal étant d’assurer la descendance de Sir Benjamin Slade, celui-ci ne souhaite que des femmes entre 30 et 40 ans. Pressé par le temps, il déclare souhaiter avant tout des enfants, "J'ai besoin d'héritiers, de préférence des fils, mais des filles conviendront aussi".

À la longue liste de critères, le vieil homme ajoute préférer les femmes mesurant 1m67 maximum. Si la femme est d’origine étrangère, elle ne doit pas venir d’un pays dont la première lettre est « i » et dont le drapeau contient du vert. En guise de compensation, le lointain descendant de Charles II d’Angleterre propose près de 56 000 euros d’argent de poche par an. Enfin, il promet ne pas chercher une « femme de ménage », mais déclare tout de même « Une femme qui tient la maison et vous donne un héritier, c'est faire d'une pierre deux coups! Et j'ai aussi réellement besoin d'une manager."

 

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.