Il y a un an, l'Assemblée adoptait la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexes. Un mois après, se déroulait le premier mariage gay de France au cours duquel un élève ingénieur était venu proférer des insultes homophobes. Il a été condamné hier à deux mois de prisons avec sursis assortis à 800 euros de dommages et intérêts.
© AFPAFP

 © AFP

Vincent Autin et Bruno Boileau se sont mariés le 29 mai dernier à Montpellier. Premier couple gay marié de France, leur mariage a été célébré en grandes pompes juste au moment de la mise en application de la loi sur le mariage pour tous. Lors de la célébration de cette noce, Arnaud Belda opposant au mariage homosexuel, était venu gâcher la fête muni de fumigènes de pétard.

Cet élève ingénieur, mimant fumigène en main la position de la statue de la liberté, avait également proféré des insultes homophobes.

"C'était mon mariage, le plus beau jour de ma vie. Ces insultes restent une tâche indélébile" a pour sa part indiqué Vincent Autin.

Deux mois de prison avec sursis

Hier, deux mois de prison avec sursis et 3800 euros de dommages et intérêts pour injures homophobes ont été prononcés à l’encontre de l’étudiant. La défense qui avait tenté de plaider la "liberté d'expression" ainsi que des points de nullité de procédure. "Pédé, c’est une abréviation du terme pédéraste", a défendu Me Pierre-Marie Bonneau lors de l'audience. "Il n’est pas considéré comme une injure. J’invite votre tribunal à ouvrir un dictionnaire" a ajouté l’avocat du jeune homme qui regrette également que son client soit accusé sur la "simple déposition d’un policier interpellateur".

Vincent Autin a fait part de sa satisfaction sur Twitter en dédiant cette condamnation à toutes les victimes de l'homophobie.

La défense a dix jours pour faire appel de cette décision.

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Vidéo : Mariage gay : un journaliste de BFM TV agressé en direct

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.