Depuis le début de l'année, plus de 100 femmes ont été tuées par leurs compagnons ou leur ex. Pour lutter contre les violences qui leur sont faites, le gouvernement a annoncé un grenelle qui doit commencer ce mardi 3 septembre.
IllustrationIstock

Féminicide : à 92 ans, elle est rouée de coups de canne par son mari

Elle avait 92 ans. Le 1er septembre 2019, cette nonagénaire habitant à Réalmont, dans le Tarn, a été rouée de coups de par son conjoint, de deux ans son aîné, rapporte France 3 Occitanie. Après avoir été retrouvée dans un "état critique" par sa fille et suite à l’intervention des pompiers, elle a été transférée en urgence à l’hôpital Purpan, à Toulouse. Grièvement blessée au visage, elle n’a pas survécu.

Son époux, lui, a d’abord été placé en garde à vue. Il demeure depuis dans un centre psychiatrique et doit faire l’objet d’une première expertise, attendue par la justice, note la chaîne d’information. Par ailleurs, une information judiciaire doit être ouverte. Deux motifs potentiels sont évoqués par France 3 Occitanie : "homicide volontaire" ou "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner".

Depuis le 1er janvier 2019, c’est la 101ème femme à être tuée par son conjoint ou par un ex, rappelle Le Monde. A titre informatif, sur l’ensemble de l’année 2018, 121 féminicides – c'est-à-dire le meurtre d’une femme pour sa qualité de femme, quoique le terme soit aussi utilisé pour désigner les femmes tuées par leur compagnon ou ancien partenaire – ont été recensés par le ministère de l’Intérieur.

Avant elle, 100 autres femmes ont donc été tuées par leur époux, leur petit-ami ou même un homme dont elles s’étaient séparées. C’est le cas, notamment, de Salomé, retrouvée morte à Cagnes-sur-Mer, le 31 août 2019. Elle a été "rouée de coups après une dispute avec son compagnon dans la nuit de vendredi à samedi", rapporte Le Parisien.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.