La situation épidémiologique se dégradant, devez-vous faire une croix sur vos vacances ? Le point sur les séjours à l'étranger et à l'intérieur du pays.
Sommaire
Troisième vague, troisième confinement : pourrez-vous partir en vacances en février ?IllustrationIstock

"Puis-je ou maintenir mon séjour pour les prochaines vacances ou l’annuler ?" De nombreux Français se posent actuellement cette question. Alors que la situation épidémique se dégrade et que l’ombre d’un nouveau confinement plane sur le pays, il devient de plus en plus difficile de se projeter pour les vacances de février. Elles se tiendront du 6 février au 8 mars, en fonction des différentes zones. Pourrez-vous tout de même en profiter ?

Vacances d’hiver : les voyages touristiques déconseillés

Tout comme la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, à l’issue du sommet des 27 ce jeudi 21 janvier 2021, Clément Beaune, secrétaire d'État chargé des affaires européennes a, fortement déconseillé les voyages touristiques ce vendredi sur Europe 1.

À l'instar de l'Allemagne, de la Belgique, de l'Italie, de l'Espagne, de la Grèce ou encore du Portugal, la France va réclamer aux voyageurs européens la présentation d'un test PCR réalisé 72 heures avant le départ. Et ce, dès dimanche 24 janvier.

Les séjours à l’étranger ne sont donc pas interdits, mais les conditions d’accès varient selon les pays. Certaines zones imposent d'ailleurs un isolement de 7 à 14 jours à l’arrivée. C’est le cas de la Martinique, de la Guadeloupe et La Réunion (7 jours) mais aussi des Pays-Bas (10 jours), de la Roumanie (14 jours), ou encore du Royaume-Uni (10 jours).

Qu’en est-il en revanche des déplacements à l’intérieur du territoire ? Les déplacements seront-ils limités durant les vacances de février ? Les billets de train seront-ils remboursés si vous êtes forcés d’annuler ?

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.