Des millions de Français commencent à organiser les préparatifs de Noël et pense accueillir de nombreux convives. Pour beaucoup, le budget reste serré alors comment s'y prennent-ils pour réduire les dépenses ?

Comment préparer les fêtes de Noël tout en faisant des économies ? Voici la question que se posent de nombreux Français à l'approche du Réveillon, du Nouvel An et des dispendieux préparatifs. Beaucoup ont trouvé des astuces infaillibles pour en réduire le coût et organiser au mieux leur soirée, rapporte Le Parisien. Une enquête réalisée du 26 au 28 novembre 2019, auprès de 1028 personnes âgées de 18 ans, et plus a révélé les bons plans des sondés. 

Dépense : 279 euros pour les repas de Noël et du Nouvel An

D'après une étude Harris Interactive pour l'Observatoire Cetelem, les Français ont décidé de dépenser 156 euros en moyenne au repas de Noël (15% d'entre eux grimpent même au dessus de 300 euros), et consacrent un budget de 123 euros pour le Nouvel An. Au total, donc, les deux soirées coûtent 279 euros. Une somme plus élevée qu'il y a deux ans, estiment 36% des personnes sondées.

A noter qu'1 individu sur 2 dépense plus que d'habitude durant cette période alors chacun a ses astuces pour réduire au mieux sa facture.

Cuisiner, partager les coûts, offre gastronomique...

Pour 42% des sondés, cuisiner soi-même est la solution parfaite. C'est une option qu'affectionnent particulièrement les plus de 50 ans.

Une autre astuce a aussi été énoncée par 34% des personnes interrogées : faire ses courses à l'avance, afin de bénéficier des meilleurs prix en magasin. 23% des individus ont d'ailleurs indiqué qu'ils opteraient pour des repas qui ne coûtent pas cher, 16% privilégient les marques distributeurs, 10% des produits de marque discount et 9% préfèrent acheter des produits en gros.

La troisième solution est de partager les coûts. En effet, ils sont 15% à se répartir la confection des plats entre les convives. 12% feront même participer financièrement les invités aux frais engagés (deux options particulièrement prisées par les moins de 35 ans).

5% des sondés profiteront eux, d'une offre gastronomique (du type Groupon) pour une soirée à petit prix. 7% déclarent qu'ils se feront inviter pour ne pas avoir à sortir de l'argent. 

Enfin, pour 12% des personnes interrogées, la restriction est le mot d'ordre pour réduire leur coût. de même, 12% ne consommeront aucun produit de luxe pour Noël ou le Nouvel An. Il n'y aura donc ni foie gras, ni huîtres au menu.

Obtenez le guide pour investir dans l'immobilier et réduire vos impôts jusqu'à 6000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.